Asie Mondial 2022 : Mission impossible pour la délégation syndicale au Qatar

qatar-dangerOn n’en saura pas plus sur les conditions de travail des ouvriers qui travaillent sur les installations devant abriter la Coupe du monde 2014. Le Qatar, pays hôte, n’a pas facilité le travail de la délégation syndicale internationale qui enquête sur le sujet. Selon Le Monde, la délégation a été interdite d’accès ce 9 octobre à un chantier près de Doha.

« Je ne peux pas vous autoriser à visiter ce site sans coordination préalable », a répondu un responsable aux visiteurs qui n’étaient pas attendus sur ce site.

La visite de  la délégation au siège du Comité organisateur du Mondial à Doha a également été un échec. Les syndicalistes n’ont pas pu obtenir de rendez-vous avec les responsables de l’instance. La délégation qui quitte le Qatar jeudi  n’a visiblement pas été la bienvenue. « L’amélioration des conditions des travailleurs n’est pas leur objectif véritable (…) Nous leur avons pris des rendez-vous (…), mais ils veulent voir n’importe quel responsable à n’importe quel moment », a indiqué Ali Al-Merri, le président du Comité national qatari des droits de l’homme.

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com