Afrique FIFA : Elle demande des garanties pour la sécurité du Ghana en Egypte

fifa Le Ghana ne veut pas jouer au Caire lors du match retour des barrages de la Coupe du Monde, Brésil 2014. La Fédération Ghanéenne de Football avait envoyé une correspondance à la FIFA  dans ce sens et souhaite un terrain neutre.

« Notre demande est fondée sur la détérioration de la situation sécuritaire alarmante et rapide en Egypte », a écrit la GFA dans un courrier repris par son site internet. « La violence n’a montré aucun signe de ralentissement. Nous sommes sérieusement préoccupés par la sécurité et la sûreté de notre délégation si le match serait joué en Egypte depuis que les événements dans le pays montrent ostensiblement que notre délégation pourrait être exposée à la violence et l’insécurité ».

Suite à cette requête, la FIFA a réagit en demandant des garanties de sécurité à l’Egypte, en proie à des troubles politiques. Les autorités ont jusqu’au 28 octobre pour répondre à la FIFA.

«Même si nous espérons sincèrement que la situation sécuritaire en Egypte va revenir à la normale, il nous faut considérer d’autres alternatives pour cet événement  a écrit Jérôme Valcke, le secrétaire général de la FIFA, dans un courrier adressé aux deux fédérations. Nous allons suivre la situation de très près.» Le match aller est prévu au Ghana mardi (18h00), le retour le 16, 17 ou 18 novembre. Reste à savoir où.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com