Afrique Mondial 2014: Messieurs, avez-vous compté vos cartons ?

L’une des fausses notes de la phase de poules des éliminatoires du Mondial 2014 a été sans contexte l’annulation de plusieurs résultats acquis sur le terrain. En cause, la négligence des fédérations nationales à mettre à jour leur fichier.

cartonC’est ce samedi que débutent les barrages du Mondial 2014. Deux rencontres sont au programme (Burkina Faso-Algérie, Côte d’Ivoire-Sénégal) – voir programme des matchs aller. Mais le nombre élevé de victoires attribuées sur tapis lors du tour précédent pose un sérieux souci de crédibilité du football africain. 8 matchs sont rentrés dans le collimateur de la FIFA et ses instances disciplinaires. Le dernier en date n’est autre que la Tunisie finalement qualifiée pour les barrages aux dépens du Cap Vert, alors que ce dernier pensait avoir fait le boulot sur le terrain.

Le cas Khalifa fait encore débat !

D’ailleurs, la FIFA  a elle-même eu les peines du monde en août dernier à dévoiler son classement mondial du mois à cause de ces nombreuses requêtes. Deux classements avaient été dévoilés en une seule journée après épuration des plaintes. S’il est important de revenir sur ce sujet à la limite désagréable, c’est parce que d’autres cas pourraient se poser lors de ce 3è et dernier tour.

Encore une fois la Tunisie est au centre des attentions. Rappelez-vous, au lendemain de la qualification des Aigles de Carthage, les médias locaux se sont rapidement penchés sur l’effectif et relever les joueurs susceptibles de suspension. Parmi ces derniers, le nom de Saber Khalifa était cité. Mais surprise le mois dernier quand le sélectionneur Ruud Krol dévoilait sa liste de convoqués pour affronter le Cameroun et que l’attaquant de Marseille y figure. Certains médias ont de nouveau relevé la crainte de voir Khalifa couché sur la feuille de match. Mais il semblerait finalement qu’il soit qualifié.

Eviter d’être la risée de la planète !

Togo, Ethiopie, Cap Vert, Guinée équatoriale, Burkina Faso, Gabon, toutes ses sélections ont déjà été rattrapé par la patrouille d’homologation des matchs de la FIFA. Rien de tristes souvenirs pour les supporters de ces équipes qui pouvaient voir leur nation se relancer dans la compétition. Ou encore qui au moment du décompte final se rendent compte que ces points lâchés en route leur préjudice. C’est donc à juste titre que Moustapha Fahmy, ancien secrétaire général de la CAF se préoccupait de cette situation.

« Nous sommes préoccupés par ce qui est arrivé à nombre d’équipes africaines qui ont été sanctionnées pour n’avoir pas respecté le règlement de la compétition qui est pourtant supposé être connu de tous. Cette situation s’est produite seulement avec un continent, l’Afrique », confiait-il.

Alors Messieurs, une dernière fois, avez-vous bien revu vos petits papiers ? Place au terrain.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com