Afrique Spectacle, violences, suspense, polémique d’arbitrage: Oui, on jouait bien ce week-end en Afrique !

A moins que vous n’ayez voyagé au Pôle nord ou dans une contrée très lointaine sans télévision ni internet, vous n’avez pas raté les premiers matchs des barrages aller du Mondial 2014. Et on s’est régalé. Du spectacle, des buts, du suspense en vue des matchs retour et de vives polémiques. Retour sur un week-end très passionnant.

fansjoieSi le Burkina Faso, le Nigéria et la Côte d’Ivoire ont respectivement dominé leurs adversaires du week-end, ce ne fut pas le cas du Cameroun, qui fait néanmoins un bon résultat 0-0 en Tunisie pour ce match aller. Des buts, il y en a eu sur toutes les pelouses sauf justement à Radès. La palme revient aux Etalons et aux Fennecs qui cumulent à eux deux 5 buts puis les Eléphants de Côte d’Ivoire impressionnants avec 3 buts dont deux en 15 minutes face au Sénégal.

Ce sera serré jusqu’au bout !

Le Nigéria n’a pas eu la tâche facile face à l’Ethiopie mais peut avoir le sourire. Avec sa victoire 2-1 à Addis-Abeba, une première défaite depuis 2008 pour les Antilopes Walya, les Super Eagles se sont ouverts le chemin du Brésil. Mais attention, rien n’est encore fait, comme le souligne si bien le sélectionneur Stephen Keshi. Du suspense, il y en aura aussi à Blida le 19 novembre prochain lors du retour entre l’Algérie et le Burkina Faso. Et pour cause, les deux buts marqués par les hommes d’Halilhodzic à Ouagadougou vont peser très lourd dans la balance et les Etalons y croient dur comme fer. Et espérons que les scènes de violences observées avant le match les supporters des deux camps ne soient qu’un fait passager.

Certes, le Sénégal a perdu 1-3 face aux Eléphants, certes ils ne joueront pas à domicile le 16 novembre (match disputé à Casablanca pour cause de suspension du stade des Lions), mais ce match sera âprement disputé. C’est notamment le but de la 96è minute inscrit par Papiss Cisse qui entretient cet espoir. Puis il faut le dire, rien n’est véritablement joué entre Aigles de Carthage et Lions indomptables. Un nul avec des buts à Yaoundé et c’est la Tunisie qui se retrouverait au Brésil. Un scénario inimaginable pour Charles Itandje et ses coéquipiers. De quoi s’attendre à un joli spectacle au match retour.

DrogbaCIPas de matchs en Afrique sans polémique d’arbitrage !

Si on a été servi côté spectacle et suspense ce week-end, on n’a quelques fois été déçu par le niveau de l’arbitrage. Une nouvelle fois, cette face très décriée du football africain a montré son visage habituel. Dès samedi, Janny Sikazwe s’est attiré les foudres des médias et supporteurs algériens en accordant un penalty imaginaire aux Etalons en fin de match. Les Fennecs sont encore loin de digérer.

Malgré toute une grosse polémique de corruption qui a entouré son nom avant cette rencontre, le Malien Koman Coublibaly a tenu son rang lors de Tunisie-Cameroun. Et Côte d’Ivoire-Sénégal a été tellement plaisant sur le terrain qu’on en a oublié l’arbitre. Mais ce ne fut pas totalement le cas lors d’Ethiopie-Nigéria. Deux buts dont le ballon ne touchera jamais les filets ont connu deux différents sorts. Si Saladin Ahmed a vu son but de la 37è minute refusé (alors que le ballon semblait bien rentré), Assefa lui pouvait jubiler alors qu’il semble toujours difficile de dire si son centre vicieux a bien franchi la ligne de but d’Enyeama. C’est aussi ça le charme du football africain.saladingoal

Et c’est loin d’être finir. Car en attendant les matchs retour dans un peu plus d’un mois – voir programme des matchs retour– le Ghana défie l’Egypte ce mardi à Kumasi pour clore le chapitre des matchs aller.

N’oubliez pas notre sondage !

CM Afrique : après les matchs aller qui va se qualifier pour le Brésil ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com