Afrique Foot Egypte: le coach ne sera pas viré, il coûte trop cher !

bobbradleyC’est la principale raison évoquée pour le maintien au poste de Bob Bradley au lendemain de la cinglante défaite 1-6 face au Ghana en barrages aller du Mondial 2014. Des fans furieux par la tournure des événements a Kumasi ont exigé le départ du technicien américain dès ce mercredi.

« Ce n’est pas logique de le virer et payer une aussi importante somme pour le dernier match de son contrat », a confié à la BBC, Gamal Allam, président de l’EFA (Fédération égyptienne de football). Alors que le contrat de Bradley court jusqu’en juin 2014, le virer aujourd’hui coûterait 366.000 dollars à la fédération égyptienne. De toute évidence, il a échoué à sa mission qui est de qualifier les Pharaons pour le Mondial brésilien.

Cette défaite historique a mis en grogne de nombreux supporteurs qui ont pris d’assaut ce jour l’aéroport du Caire attendant le retour des joueurs. La police a été mobilisé pour contrôler la situation. la même s’est posée il y a quelques jours quand des fans ont essayé d’attaquer le bus de l’équipe de handball d’Al Ahly, défaite en finale de la Coupe des clubs champions par l’Espérance de Tunis.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. I am impressed with your viewpoints in this article. You have stated your points with style and intelligence. I have to agree with most of your information in this content.

Comments are closed.