Afrique CAF-Coupe de la Confédération : Carteron veut un TPM conquérant malgré la crise

During the Republic day, Presidential Cup ©Christian Thompson/BackpagePixPour une place en finale, le TP Mazembe a déjà assuré l’essentiel avec la victoire décrochée au match aller face au Stade Malien à Bamako. Avec cet avantage, le club congolais devrait affronter avec sérénité la demi-finale retour prévue ce samedi à Lubumbashi.

Mais les Corbeaux sont présentement secoués par une crise liée à ses internationaux zambiens. Et on se demande dans quel état d’esprit ils vont aborder cette rencontre. Stoppila Sunzu, Rainford Kalaba et Nathan Sinkala sont des joueurs quasi incontournables dans le dispositif de Patrice Carteron. 

Néanmoins, cette situation ne semble pas déstabiliser le technicien français et ses hommes. Carteron ne veut pas s’attarder sur le problème lié aux Zambiens. Le TPM est sans nouvelles des 3 Chipolopolos depuis leur départ à Lusaka. Le coach du TPM préfère se concentrer sur la rencontre de demain. Il devrait modifier son dispositif tactique pour pallier  toute absence.

« Je pense avoir fait la semaine la plus difficile depuis mon arrivée. Nous avons travaillé encore plus fort, encore plus dur, parce qu’une demi-finale mérite beaucoup d’humilité, de respect et d’investissement. J’ai dit aux joueurs en début de semaine qu’il est hors de question de pouvoir faire des calculs, il faut aborder ce match avec la même férocité et la même volonté comme si on avait perdu 2-0 au Mali. Le pire ennemi, ça serait de calculer et je refuse d’être dans cette situation, c’est pourquoi j’ai envie – à l’image de nos dernières prestations à domicile – que l’équipe du TPM soit conquérante», a expliqué Patrice Carteron en conférence de presse. Et il faut rechercher l’excellence dans la préparation de ce match. Carteron le sait très bien quand il déclare:  « Il y a toujours des choses à améliorer. Il me semblait important lors du match aller, face à un adversaire qui a trois attaquants très athlétiques et très rapides adeptes du jeu long, de soulager la défense avec la présence de Nathan SINKALA et Patrick ILONGO, qui ont tous les deux un bon jeu de tête. »
Par rapport au dispositif tactique,  le technicien français déclare qu’il a sa propre idée. »On a la possibilité, conclut-il, de changer beaucoup de choses au cours du match. On maîtrise aujourd’hui plusieurs systèmes. Ce samedi, nous jouerons avec la volonté de faire un gros match pour aller chercher cette finale et la mériter. »

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com