Afrique Dikembe Mutombo: Médecin raté, la légende du basket mondial a toujours l’Afrique dans le coeur

MutomboIl fait partie des hommes qui font l’Afrique. Lui, c’est Dikembe Mutombo, un ancien joueur de basket-ball. Si son nom a fait le tour du monde entre  1991 à 2009 au sein de la NBA, Mutombo n’a pas pour autant oublié ses origines. Mieux, il se bat au quotidien pour le développement de son Afrique natale. Pleins feux sur une légende du basketball mondial que tout prédestinait pourtant à une merveilleuse carrière en Médecine.

De la médecine au basket, une vocation ratée ?

De son vrai nom Jean-Jacques Dikembe Mutombo Mpolondo Mukamba, Dikembe Mutombo est né le 25 juin 1966 à Kinshasa en République Démocratique du Congo. Initialement destiné à devenir docteur, Dikembe Mutombo a étudié à l’université de Georgetown où John Tjompson le convainc de jouer dans l’équipe NCAA des Hoyas. Il devient un excellent pivot dans la tradition de ceux formés à Georgetown et évolue aux côtés d’Alonzo Mourning.

Lors de la draft NBA de 1991, Mutombo est sélectionné en quatrième position par les Nuggets de Denver. Son jeu a un impact considérable et il devient All-Star dès sa saison rookie. Avec une moyenne de 16.6 points, 12.3 rebonds et 3 contres par match, le Congolais s’impose comme un élément essentiel de la franchise du Colorado et comme un des meilleurs défenseurs de la ligue.

Lui-même résume l’histoire de son destin en ces termes : « En arrivant à l’université de Georgetown (en provenance de Kinshasa), j’avais pour but de suivre des études de médecine et non de faire du basket. Je savais que je pouvais bien jouer mais ce n’était pas mon ambition. Je voulais devenir médecin et revenir en Afrique pour aider les pauvres. Mais des officiels de l’université m’ont un peu menacé. Ils étaient toujours à ma porte pour me dire : « On va t’aider à faire les études que tu souhaites mais on a besoin de toi dans l’équipe. » Un an après, je suis finalement allé disputer quelques matches et l’histoire s’est faite comme ça. »

Mutombo est donc à l’aise sur le terrain de basket ainsi qu’il l’aurait été dans une blouse.

Hakeem Olajuwon, une référence pour MutomboMutombo Obama

Pour le basketteur congolais aujourd’hui à la retraite, Hakeem Olajuwon est une idole. « Hakeem Olajuwon est, confie-t-il à Newsbasket, le premier Africain à être devenu une star aux Etats-Unis. Il a ouvert la porte à tous les Africains qui sont venus après lui. Encore aujourd’hui, je continue de l’admirer. C’est le joueur contre lequel j’avais le plus de mal à défendre, avec Shaquille O’Neal. Il n’était pas forcément le plus grand, mais sa façon de se déplacer le rendait très difficile à contrôler. Pour moi, ça reste le meilleur pivot de l’histoire.»

Du basket au social 

Dikembe Mutombo est également reconnu pour ses nombreuses implications caritatives, notamment en lien avec sa terre natale, l’Afrique. En 2005, il finance, à hauteur de 20 millions de dollars, la construction de l’hôpital Biamba Marie Mutombo dans la commune de Masina à Kinshasa.

 

Une vidéo de ses meilleures actions en carrière

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports