Afrique Revue de la presse hebdomadaire: L’hommage à Bruno Metsu au menu de tous les quotidiens sénégalais

 Dans une parfaite unanimité, les quotidiens sénégalais parus ce lundi à Dakar sont tous revenus sur l’arrivée de la dépouille mortelle de Bruno Abdou Karim Metsu à Dakar pour un ultime hommage avant son enterrement au cimetière musulman de Dakar – Yoff. 

DIRECT INFO (2)Dans sa manchette du jour le journal L’OBSERVATEUR titre : Arrivée de la dépouille mortelle de l’ancien sélectionneur des Lions, Metsu un retour tout en sobriété ».

Pour ce journal «  c’est sans grand bruit que la dépouille de Metsu est arrivée à Dakar ce dimanche soir par vol Air France, accompagnée des membres de sa famille, d’autorités et de quelques joueurs de la génération 2002 ».

L’OBSERVATEUR informe «  qu’en plus du 12e Gaindé qui a confectionné des tee-shirts blancs ou on pouvait lire en écriture noires » Merci Metsu », il y avait les membres de la famille de l’ancien sélectionneur du Sénégal. « Sa femme Viviane, son fils Noah (6 ans), sa première épouse Daba Metsu  et leur fils né de leur première union, Enzo (9) ans, mais aussi des autorités sénégalaises dont le ministre des sports Mbagnick Ndiaye ».

Les joueurs de l’épopée 2002 dont le capitaine Aliou Cissé, Khalilou Fadiga, Ferdinand Coly, Alassane Ndour, Moussa Ndiaye et El Hadji Diouf. Un El Hadji Diouf qui selon le journal a «  refusé de monter dans le corbillard qui s’est dirigé vers l’hôpital Principal de Dakar où le corps a été exposé dans une foule réduite dont son fils Enzo ». Avant son inhumation ce lundi à Yoff.

STADES titre « Adieu Coach » mais confirme l’OBS en confirmant la sobriété dans l’accueil de la dépouille. Pourtant le quotidien sportif  rappelle «  les âmes sensibles n’ont pas pu se retenir en versant beaucoup de larmes ». Le journal rapporte aussi « que Diouf El Hadji a été inconsolable et n’a pipé mot, lui qui dit que c’est Metsu «  qui la fabriqué en 2002 ».LOBS

STADES rappelant que «  Macky Sall présidera la levée du corps » ajoutera en outre « qu’une cérémonie de récital de Coran et de recueillement a été organisé ce dimanche au domicile dakarois de l’épouse de Metsu ». WAA SPORTS abordant le même sujet titre : « Foule et émotion à l’arrivée du corps de Metsu ». Le journal d’affirmer « le peuple sénégalais et la République rendront un ultime hommage à Metsu, ce lundi ». Non sans rappeler «  les larmes qui ont coulé à flot à l’arrivée de la dépouille ».

LA TRIBUNE se voulant plus sportif parle du «  Dernier match du coach Metsu ». Le journal d’écrire «  qu’il a été accueilli en héros comme en 2002. Et que la génération de joueurs qui était avec lui ce jour là, était encore là ce dimanche pour cet ultime hommage ».

DIRECT INFO moins dithyrambique se veut sobre dans sa titraille « Le Lion Metsu retrouve sa tanière ».

Le journal d’ajouter «  la tristesse était  le sentiment le mieux partagée ce dimanche 20 octobre 2013 à l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar à l’arrivée de la dépouille mortelle de Metsu ».

WAA SPORTSLe journal d’ajouter «  un hommage posthume lui sera rendu ce lundi par la Nation sénégalaise toute entière ».

Enfin le SOLEIL DES SPORTS parle aussi «  d’émotion hier à l’accueil de la dépouille de Metsu ».

Pour le chroniqueur du jour «  A quelques jours malheur est bon, le décès de Metsu survenu mardi en pleine compétition pour la sélection nationale au mondial 2014 pourrait les transcender et leur rappeler Metsu et son rôle ».

Le journal de rappeler «  Metsu fait partie de la race de ceux qui avaient la gagne dans le sang, une invite à l’actuelle génération en place »

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS