Afrique Jordan Ayew : son frère déteste le traitement que lui infligent les supporters de Marseille

JORDAN artLa vie n’est pas du tout rose à l’Olympique de Marseille. Surtout ces derniers moments où le club va de défaite en défaite. La dernière est celle concédée contre l’OGC Nice vendredi lors de la 10ème journée de Ligue 1.

Dans ce genre de situation, on trouve toujours un bouc émissaire. Et du côté des supporters marseillais, certains pointent du doigt les jeunes talents de l’équipe dénonçant le peu d’expérience qu’ils ont par rapport à certaines compétitions.

Cadre de l’OM malgré son jeune âge, André Ayew enfile le costume de patron au sein du club. A quelques heures de la rencontre face à Naples pour le compte de la troisième journée des matchs de poule de la Ligue des champions, il se prononce sur les difficultés que traverse sa formation et convie les supporters à encourager les jeunes de l’équipe plutôt qu’à leur mettre la pression.

« Les Thauvin, Lemina, Imbula, Mendy, Samba, et même mon frère, il faut les protéger, les aider. Certains ont été recrutés pour des grosses sommes, il est normal qu’ils soient mis en avant. Tous auront une période difficile dans les deux saisons à venir, forcément. Mais ils sont le futur du club. Ils doivent sentir que les supporteurs, pas seulement les dirigeants, comptent sur eux », dit-il dans les colonnes du Parisien.

Le joueur ghanéen est revenu sur le cas particulier de son petit frère, Jordan Ayew, qui traverse une terrible crise de confiance (1 but sur penalty lors des 26 derniers matches toutes compétitions confondues). D’après lui, son frère manque certes d’efficacité, mais apporte à sa façon à l’OM.

« On en revient à la façon de traiter les jeunes. Si un attaquant ne marque pas, il est normal qu’on le souligne, mais n’oublions pas l’activité de Jordan sur un terrain, de sa générosité, sa façon de mouiller le maillot. On le siffle tous les week-ends… Peut-être qu’il s’en fout au fond de lui, moi, je trouve ça bête, illogique », dit André Ayew qui refuse de partager la logique des supporters phocéens.

 

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com