Clubs LdC: Casillas et Buffon, ces deux icônes en difficulté avec leur club !

Pour la planète football, Gianluigi Buffon et Iker Casillas sont sans doute les meilleurs gardiens de ces dix dernières années. Mais ces derniers temps, les deux monuments traversent des moments difficiles.

Juventus FC v Genoa CFC - Serie ACritiqué pour l’un, relégué sur le banc des remplaçants pour l’autre, l’Italien et l’Espagnol peuvent se croiser ce soir lors de la troisième journée de la ligue des champions et plus précisément au cours de la rencontre Real Madrid-Juventus. Les deux gardiens jouent leur avenir dans cette rencontre au sommet.

Gigi Buffon, dans l’œil du cyclone

Gigi Buffon ne s’est pas certes transformé en un gardien ordinaire. A 35 ans, il reste toujours le grand goal que la planète foot a connu et admiré. Mais, ces derniers temps, ses prestations laissent à désirer.

On se souvient des 4 buts encaissés par l’Italien la saison dernière en Ligue des champions contre le Bayern à Turin. C’était début avril dernier. Sur les buts, beaucoup d’erreurs peuvent être reprochées à Buffon. Il y a un mois, son dégagement raté a permis à Chievo de marquer contre la Juve en championnat. Même si les Bianconeri l’ont finalement emporté 2-1.

Ce week end, Gigi Buffon a fait l’une des plus mauvaises prestations de sa carrière. En l’espace d’un quart d’heure, il a encaissé 4 buts sur le terrain de la Fiorentina. Défaite de la Juve 4-2. Même si la défense turinoise est fautive sur certaines actions, tous les observateurs avisés du football ont reconnu que le goal italien a été fébrile sur l’ensemble du match. De quoi déchainer les médias qui s’en sont pris à l’international italien. Pour la Republica, Buffon est proche de la fin car, dit le journal, « entre ses erreurs et son insécurité, il est en crise ». Gazzetta dello Sport le qualifie de son côté d’ « alarme ».

Franck Beckenbauer n’est pas plus tendre. L’ancien international allemand, lui, met déjà le gardien de la Juve dans le placard. « C’est un retraité », dit-il.

Voilà un Gigi Buffon très mal en point mais qui ne se laisse pas émouvoir par ces critiques. «J’ai connu pire avec ma dépression en 2003 et 2004. Mais cela m’a fait mûrir et c’est aussi grâce à ça que je suis plus fort pour affronter ces mauvaises passes », affirme-t-il confiant, dans un entretien avec AS.

Buffon traverse une mauvaise passe, c’est vrai. Mais il n’est pas lâché par son entraîneur. « Gigi, ne lâche rien. Il nous a habitué à des choses extraordinaires, alors, quand il se limite à l’ordinaire, c’est-à-dire ne pas tout arrêter, les critiques sont excessives », dit le technicien italien pour défendre son gardien. Même son de cloche chez Cesare Prandelli, le sélectionneur de l’équipe nationale d’Italie. « C’est le numéro un, il sera titulaire au Brésil ».

Casillas, plus qu’un remplaçant

On croyait que les déboires d’Iker Casillas allaient prendre fin avec le départ de Jose Mourinho et l’arrivée de Carlos Ancelotti au Real Madrid. Mais, que nenni. Mis sur le banc par l’ex-coachCASILLAS art art portugais, le gardien international espagnol n’a jusqu’alors pas retrouvé sa place de titulaire avec Ancelotti. Même si celui-ci dit compter sur lui. Même en sélection, il n’est plus le maître absolu de son poste. Il a été dans le onze de départ à seulement sept reprises lors des quinze derniers matches de l’Espagne. Contre la Juventus, il sera titulaire pour la troisième fois seulement de la saison avec le Real Madrid.

Mais voilà qui ne va pas en sa faveur. Car les statistiques ont montré que la Juve est sa bête noire. En 2005, Casillas et le Real ont été sorti en huitièmes de finale de la ligue des Champions par la Vieille dame. 1-0 à l’aller, 0-2 au retour. Mais bien avant, en 2003, ce sont les Italiens qui éliminent les Madrilènes en demi-finale. 2-1 à l’aller, 1-3 au retour. Pas plus tard qu’au cours de la saison 2008-2009, les Merengue ont perdu dans les matchs de poules contre la Juventus aussi bien à l’aller (1-2) qu’au retour (0-2).

Rien que des mauvais souvenirs qui ne sont pas de nature à arranger les choses pour Iker Casillas ce soir à Bernabeu.

Mais parfois, les grands joueurs réagissent mieux au moment où ils sont le plus critiqués. Casillas et Buffon pourront donc sortir une prestation hors du commun ce soir sur le terrain du Real Madrid.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com