Afrique UEFA Ligue des champions: Andre Ayew, star d’une soirée cauchemardesque !

Voilà un but dont se serait bien passé Andre Ayew au vu de la tournure du match OM-Naples disputé mardi lors de la première soirée de la troisième journée des matchs de poules de la Ligue européenne des champions. La soirée des Africains à la loupe.

1044850_10151785287938897_1716983575_nIl aura été le seul a véritablement surnagé dans cette équipe marseillaise une nouvelle fois malmenée sur sa pelouse du Vélodrome face aux Italiens. Andre Ayew est décidément l’homme à tout faire du club phocéen. Le milieu de terrain ghanéen a parachevé son beau match par un but en fin de rencontre mais insuffisant pour garder son équipe dans le coup.

Encore la défense phocéenne composée du sénégalais Diawara et du Camerounais Nkoulou n’a pas tenu le choc. Au milieu de terrain, le Togolais Alaixys Romao s’est retrouvé un peu trop seul. Les entrées en jeu de Jordan Ayew ou encore du Comorien d’origine Kassim Abdallah n’y ont rien changé.

Aubameyang décisif !

On a retrouvé Mohamed Salah. Le milieu de terrain égyptien a de nouveau été au four et moulin avec son équipe du FC Bâle. Certes la victoire n’était pas au bout (1-1 contre le Steaua Bucarest) mais son apport a été judicieux dans le jeu. Tout comme l’Ivoirien Serey Die (sorti à la 87è). L’autre égyptien Mohamed El Neney est entré en jeu.aubameanime

Grosse surprise à l’Emirates. Dortmund est allé dicter sa loi à Arsenal dans son antre (2-1). S’il a débuté la partie sur le banc, Pierre-Emerick Aubameyang a tout de suite été décisif dès sa rentrée. C’est lui qui décale Grosskreutz qui offre ensuite le second but de son équipe à Lewandowski.

Muntari et Constant très costauds !

Il ne devait pas jouer. Finalement il était là. C’est à croire que Prince Boateng ne s’était pas encore remis de sa blessure. Le Ghanéen à l’image de son équipe a sombré (le Camerounais Joel Matip débordé) devant un Chelsea efficace (0-3). Samuel Eto’o n’a eu droit qu’à 2 minutes (entré à la 88è). Même sort pour le Nigérian Obi Mikel qui a prêté main forte aux Blues à la 72è.

Il aura fallu un très bon Kàkà pour permettre au Milan AC d’accrocher le FC Barcelone à San Siro (1-1). Mais le Ghanéen Sulley Muntari et le Guinéen Kevin Constant ont également rendu une copie parfaite. Alexandre Song a vu tout ça du banc.

Avec un Thulani Serero titulaire, l’Ajax n’a pu rien faire face à l’agressivité des Ecossais du Celtic (1-2). Les joueurs de Glasgow ont notamment pu compter sur le Nigérian Efe Ambrose.

 

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com