Afrique Mondial 2014: Egypte-Ghana, le match de tous les dangers?

Ghana-EgypteEgypte-Ghana: le match de tous les dangers? La question vaut tout son pesant d’or au regard des positions antagonistes et radicales affichées par les deux formations.

L »Egypte vient de donner un signal fort en annonçant que ce match retour des barrages du Mondial 2014 doit être joué sur ses installations.

Cette annonce est loin de satisfaire la Fédération Ghanéenne de Football (GFA) qui, pas plus tard qu’hier mercredi, a réitéré à la Fifa son désir pour que le match retour soit joué sur un terrain neutre en raison des troubles politiques en Egypte.

La peur d’un Accra bis?

Sans pour l’heure révéler les autres mesures sécuritaires prises en vue de satisfaire les exigences de la Fifa, la Fédération égyptienne a seulement fait savoir qu’elle a reçu l’approbation du ministère de la Défense sur le nombre de spectateurs autorisés à suivre ce match. En tout cas, les autorités sportives égyptiennes annoncent qu’elles ont convenu que 30.000 spectateurs assistent à cette rencontre.

Jouer à domicile à tout prix, peut-être une façon d’éviter la réédition de l’humiliation subie à Accra où les Pharaons avaient été étrillés par les Black Stars (6-1).

En début de ce mois la Fédération ghanéenne avait saisi la FIFA pour ce même problème. En réaction, l’instance mondiale du football a donné une échéance à la Fédération égyptienne c’est-à-dire la date du 28 octobre pour qu’elle fournisse des garanties de sécurité pour la réception de ce match à domicile.

Où va se jouer finalement ce match? L’Egypte a encore quatre jours pour fournir à la FIFA la feuille de route sécuritaire. Après quoi, l’institution dirigée par Sepp Blatter décidera si le match se jouera ou non au stade militaire du Caire le 19 novembre comme prévu.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports