Afrique Foot Sénégal: L’AG de la Jeanne de d’Arc finit dans la confusion

La très attendue assemblée générale ordinaire de la Jeanne d’Arc de Dakar qui devait se tenir ce dimanche à Dakar n’a finalement pas pu arriver à son terme. Une partie des participants composée d’anciens joueurs ayant perturbé le déroulement, le président de l’Assemblée a  » reporté » l’AG.

jeannedarc«  Tout était en place pour un bon déroulement de l’assemblée générale qui avait bien débuté. Mais vous tous qui étaient là, vous vous en est rendu compte, un groupe minoritaire a voulu créer la confusion, refusant tout compromis. Donc, comme les textes me le permettent, j’ai décidé de reporter cette rencontre… » affirme Seydou Nourou Bâ président du club depuis juin 2012.

Ancien ambassadeur pendant quatorze ans du Sénégal en Algérie et ancien consul dans de nombreux pays européens, M. Bâ a été porté à la tête de la  » Vieille Dame » , club le plus vieux du Sénégal car créé en 1923.

Afin de parvenir à une solution de nature à mettre fin aux difficultés qui ont poussé ce club mythique sénégalais – qui a joué en 1998 une demi finale de ligue africaine des champions- à être rétrogradé en Ligue 2 et  à la fin de la dernière saison en National.

Une véritable descente aux enfers consécutive justement à des « querelles intestines » où chaque groupe veut s’imposer.

Même les anciens joueurs composés de Moussa Ndao (ex Wydad Casablanca), Lamine Mboup (Port Said et Ligue 1 France), Roger Mendy (Toulon en France et Genoa Italie)….sont entrés dans la danse pour jeter « de l’huile sur le feu ».

Les démons de la division mènent la danse. Ce dimanche alors que tout était en place pour un début de solution à ces années de difficultés, la violence s’est encore invitée.

Selon l’ancien ambassadeur, » il n’était plus question de continuer au risque de créer des tensions graves« .

Ainsi, ce club qui est resté plus de 8 ans sans AG attendra encore avant d’en voir une.

A noter que le groupe minoritaire dont parle le président du club Seydou Nourou Bâ « accuse certains anciens d’avoir dilapidé le patrimoine du club« .

Récusant même le CD actuel qui pourtant est la seule structure pouvant organiser l’AG avec des termes de références claires.

Aucune autre date n’a été retenue pour la prochaine AG de la Jeanne d’Arc.

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS