Afrique Allan Nyom: le Camerounais victime de cris de singe en Espagne

Allan-NyomLe fléau se répand à grande vitesse. Ce week-end, un nouveau cas de racisme a été dénoncé, cette fois-ci en Liga espagnole. Allan Nyom, défenseur camerounais du club de Grenade a perdu son sang froid en envoyant une balle en direction des tribunes de supporters d’Elche. Ces derniers avaient entonné des chants racistes à son encontre.

S’il a écopé d’un carton jaune sur l’action, Nyom sera réconforté par Carlos Del Cerro Grande, l’arbitre de la partie qui a confié avoir notifié dans son rapport des « cris de signe » venant des tribunes. Pendant le match, le club d’Elche a demandé, via son speaker, aux pseudo-fans de stopper ces chants en vain. La formation a donc décidé de dénoncer ces supporteurs.

« Ce n’est pas la première fois en Espagne »

« Le club dénonce les chants racistes d’une minorité du public dirigés vers Nyom« , peut-on lire sur le site officiel. Le Camerounais pour sa part ne trouve pas les mots pour expliquer ces gestes. « Je n’aurais pas dû frapper comme ça dan sle public mais qu’aurais-je fait? J’ai perdu mon sang-froid. C’est ma réponse à ces personnes qui tentaient de me déstabiliser. En France je n’ai jamais eu affaire à ce genre de comportements mais ce n’est pas la première fois en Espagne« , a déclaré Nyom qui évolue depuis 5 ans à Grenade et qui a été formé à Nancy.

Ce nouveau cas de racisme intervient quelques jours seulement après celui de Yaya Touré à Moscou en Ligue des champions.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com