Afrique Roma-Gervinho : « je suis bien physiquement et dans la tête »

gervinhorrrrrPlus rien ne semble arrêter l’AS Roma. La Louve continue son parfait début de saison. Rudi Garcia et sa bande sont définitivement entrés dans l’histoire de la Serie A jeudi dernier. En battant sur sa pelouse la lanterne rouge, le Chievo Vérone (1-0), la Roma a décroché le record absolu du championnat italien avec dix victoires lors des dix premières journées. Désormais les Giallorossi se préparent à décrocher un nouveau succès face au Torino à l’occasion de la 11ème journée de la Serie A.
Avant le déplacement au Stadio Olimpico de Turin, Gervinho s’est exprimé à propos de ce début de saison de la Roma. Dans un entretien avec Foot Mercato l’international ivoirien ne semble pas être surpris de cette réussite. « On ne peut jamais programmer 9 victoires en 9 matches. Mais je connaissais la qualité et la méthode de Rudi Garcia, et je me suis vite aperçu de la qualité de cet effectif qui compte beaucoup de très bons joueurs. On profite aujourd’hui de cette période faste tout en sachant que tout ne sera pas rose jusqu’à la fin de la saison. »

 

 

Même si les Giallorossi sont sur une dynamique qui ne dit pas son nom, l’attaquant des Elephants préfère ne pas parler du titre pour le moment. « C’est trop tôt. Notre seul objectif, pour le moment, est de nous qualifier pour la Coupe d’Europe. On verra ensuite si on doit revoir les objectifs à la hausse, et pourquoi pas accrocher un trophée. »

 


L’ancien joueur de Lille a retrouvé de nouvelles couleurs à la Roma. L’Ivoirien ne cesse d’enchainer de bonne performance depuis qu’il a rejoint la capitale italienne. « Je me sens bien. J’ai retrouvé mes jambes, mes sensations, je suis bien physiquement et dans la tête. Ça s’explique en partie par la confiance que m’apporte le coach. Je ne regrette pas mes deux années à Arsenal. Il y a eu, c’est vrai, des bons et des moins bons moments et j’espérais plus c’est vrai. Mais ce club restera à jamais dans mon cœur. Je n’aurais jamais pensé quitter Arsenal au bout de 2 saisons. Mais c’est le football, on ne peut jamais savoir de quoi demain sera fait. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com