Europe Ajaccio : Christian Bracconi, le directeur du centre de formation sur le banc !

officiel-foot-ac-ajaccio-l2-christian-braccon-L-1

Fabrizio Ravaneli n’est plus trop l’entraineur d’Ajaccio après la défaite contre Valenciennes (1-3). Et Christian Bracconi, le directeur du centre de formation va assurer l’interim vient d’indiquer Alain Orsoni, le président du club.

«L’intérim me paraît devoir être Christian Bracconi, le directeur du centre que l’on connaît depuis longtemps et qui a les capacités pour assurer cette mission»

L’italien sera resté 12 journées sur le banc de L1.

«Je suis vraiment déçu, ça me fait mal. C’est la vie du football. J’ai travaillé, j’ai tout fait pour que ça marche, ça n’a pas marché. Je ne suis pas fâché. On a eu beaucoup de problèmes, je n’ai jamais eu l’équipe au complet.»

Le président Alain Orsoni reconnait que c’est le technicien qui a pris la décision et qu’elle n’a pas été facile à accepter  « Nous avons décidé de stopper notre collaboration avec Fabrizio Ravanelli et Gianpiero Ventrone. C’est une décision qui n’a pas été facile à prendre car d’un point de vue humain, j’ai beaucoup apprécié ces deux hommes. J’ai souhaité que ça marche. Depuis ma présidence, je n’ai jamais vu un staff travailler autant, sans compter les heures. Ils ont pris leur tâche à coeur. Néanmoins, ma responsabilité de président m’a contraint de prendre une décision pour l’intérêt du club. Le résultat de ce soir n’a pas influé sur mon choix. C’est un choix mûrement réfléchi qui a été décidé après la défaite face à Nantes. Je ne dis pas que cette solution sera forcément la bonne, l’avenir nous le dira mais il fallait faire quelque chose.»

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS