Afrique Marseille: André Ayew prend la défense de son frère

Andre et ayewOn n’est pas du même sang pour rien. Ce n’est pas André Ayew qui dira le contraire. Pour défendre son frangin Jordan, souvent pointé du doigt pour son tempérament et critiqué pour son niveau de jeu, le milieu marseillais se mue en véritable prophète.

 « Le jour où il (Jordan) partira de France, vous le regretterez », prophétise le fils d’Abedi Pélé.  

« Il s’épanouira ailleurs, et on dira, comme pour Amalfitano : Pourquoi, quand il était là, n’était-il pas bon ? Ici, quand la réputation est faite, il est dur de changer les choses », a-t-il laissé entendre. De véritables paroles prémonitoires ?

Jordan Ayew est réputé pour son manque de sang froid. Pas plus tard que Jeudi dernier, il a failli en venir aux mains à l’entraînement avec son coéquipier Mathieu Valbuena. Selon les informations, le jeune ghanéen a chambré l’international français après que ce dernier ait manqué un coup-franc.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com