Afrique Sénégal / Tests physiques: Un arbitre « ressuscité » après 10 h de coma, deux autres blessés

Après la mort d’un arbitre de football, de 28 ans en 2010 après les tests physiques, il s’en est fallu de peu que cela se reproduise encore ce week-end au Sénégal. Un arbitre a été dans le coma pendant 10h et deux autres souffrent encore de blessures physiques.

arbitrPour les besoins des préparatifs de la saison de football 2013-2013 qui démarre au Sénégal dans quelques semaines, les arbitres sénégalais qui se préparent ont carrément démontrer leur carence physiques.

Samedi au stade Léopold Senghor où ils étaient réunis pour se jauger, « on a frôlé le pire » comme on le dit encore. L’arbitre Ismaila Diouf de la commission régional des arbitres ( CRA) de Pikine (département de Dakar) a été victime de deux arrêts cardiaques après seulement quelques six tours de terrains. On était aux environs de 9h GMT

Tombé raide sur le tartan du stade, il a été rapidement secouru par ses pairs dont un des leurs médecins en l’occurrence Ndob Seck. Ce dernier appuyé par d’autres après évacuation du sieur Diouf parviendra après vers 19h GMT. Soit un peu plus de 10 tours d’horloge.

Ce qui a suscité beaucoup d’inquiétude et de peur dans ces tests qui s’étant poursuivis après verra encore deux autres arbitres souffrir et tomber de douleurs physiques. Ils ont pour noms Mamadou Guéye et Samba Kobar.

Ce qui n’est pas sans laisser place à un certain nombre d’interrogation car en 2010, un arbitre international de 28 ans fils du président de la commission centrale des arbitres ( CCA) Amadou François Guéye  été mort après être tombé lors de ses tests.

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS