Afrique Egypte: Mohamed Aboutrika et le football, c’est fini ?

Deux jours après le sacre d’Al Ahly en Ligue africaine des champions, l’inquiétude est grandissante en Egypte. Mohamed Aboutrika, le stratège du football local a t-il disputé son dernier match avec le club cairote. Les interrogations fusent de partout surtout que l’intéressé a annoncé sa retraite après ce 8è titre continentale d’Al Ahly.

1425303_607071409330619_1361307521_oRemplacé par son entraîneur peu avant le coup de sifflet final, Aboutrika a passé quelques instants sur le terrain à saluer le public. Le vétéran égyptien s’est incliné avant de quitter la pelouse, laissant la question de son départ en suspens.

A lui tout seul, il aura remporté ce nouveau sacre aux Diables rouges. Buteur décisif au match aller, c’est encore lui qui ouvre la marque à l’Arab Contractors stadium dimanche pour baliser la voie à ses coéquipiers. Mohamed Aboutrika est l’exemple parfait de la réussite d’un footballeur en Afrique. Il aura au fil des ans impressionné tout son monde en gardant une constance presque déconcertante au fil des âges.

Un concentré de Pirlo, Zidane, Xabi Alonso !

A 35 ans, Aboutrika est tout aussi bluffant. S’il compte 3 CAN à lui tout seul (2006, 2008, 2010), il n’a jamais semblé faiblir. Mais la cuisante défaite (1-6) avec l’Egypte en octobre dernier face au Ghana a sérieusement porté un coup à son moral. Dans la foulée, il annonce qu’il prendra sa retraite en offrant un nouveau sacre africain à son club de cœur. Milieu de terrain aux multiples facettes, on le surnomme Pirlo (pour ses coup-francs), Zidane pour sa classe avec le ballon et Xabi Alonso pour sa vista du jeu.

Image de prévisualisation YouTube

Alors que se profile à l’horizon la Coupe du monde des clubs à laquelle il aura largement contribué à qualifier Al Ahly, le départ d’Aboutrika n’est pas envisageable pour le coach Mohamed Youssef. « Je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour convaincre Mohamed Aboutrika de disputer la Coupe du Monde des Clubs. La décision lui appartient. Je sais qu’il comptait raccrocher les crampons sur cette victoire« , a confié le technicien dimanche.

Une chose est sure, il défendra une nouvelle fois les couleurs nationales mardi prochain en match retour des barrages du Mondial 2014 face au Ghana. Une qualification le ferait entrer encore plus dans l’histoire du foot africain. Néanmoins, avec 5 titres continentaux (2005, 2006; 2008, 2012 et 2013) avec Al Ahly (club où il évolue depuis 2004), on ne lui en voudrait pas s’il venait à s’arrêter là.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com