Afrique CM2014- Eto’o « Sans la qualification, que notre sang reste sur le stade »

Etoo-Confé-de-presseC’est un tout autre match que le Cameroun s’apprête à disputer ce samedi contre la Tunisie dans le cadre du match retour des barrages de la Coupe du Monde Brésil 2014. A l’approche de cette rencontre capitale débouchant sur une participation à la phase finale de la plus prestigieuse des compétitions sportives, le patriotisme, l’envie et la détermination prennent le dessus sur la division et la haine.

« Nous devons oublier les problèmes que nous avons, les uns et les autres et jouer pour le Cameroun. Après, si quelqu’un ne veut pas me dire bonjour, ce n’est pas grave. Le football est un sport où vous êtes obligé de demander le ballon, même à votre pire ennemi », a déclaré le capitaine Eto’o lors de la conférence de presse tenue ce mercredi.« Nous devons sortir du stade avec la qualification. Et si Dieu décide autrement, que notre sang reste sur ce stade ! », ajoute-t-il.

Un discours qui montre toute la détermination des Lions Indomptables pour une 7ème qualification en phase finale de la Coupe du monde. « Vous savez, il n y a pas de magie dans le football. On va jouer et on va mouiller le maillot pour notre pays. Personnellement, chaque jour qui passe, je me sens de mieux en mieux. Ça fait 16 ans que je suis là et je sais que le plus important c’est l’honneur du Cameroun », poursuit Samuel Eto’o.

L’attaquant de Chelsea invite les supporters à encourager les Lions Indomptables même dans des situations difficiles.

« Il ne faut pas qu’on entre au stade dimanche, que le match devienne difficile et qu’on se mette à crier sur mes petit-frères. Si vous avez des difficultés, criez sur moi. Je peux supporter ça. Criez sur moi, ne criez pas sur-eux. Permettez-leurs de jouer. Même quand ils vont rater, encouragez-les. C’est comme ça le chemin de la victoire.»

Voilà ce qui est dit. L’enjeu de taille et la concentration est de mise ! Au match aller, les deux équipes se sont séparées sur un score nul et vierge.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com