Algérie Equipe de France/Nasri : « C’est dur à encaisser »

Samir NASRIL’équipe de France s’est inclinée face à l’Ukraine (2-0), vendredi à Kiev, en barrage aller de la Coupe du monde 2014. Les Bleus se sont sérieusement compliqués la tâche dans la quête d’un billet pour le Brésil. Les hommes de Didier Deschamps devront désormais réussir un véritable exploit mardi au Stade de France s’ils veulent s’éviter une énorme désillusion. Les Tricolores n’ont jamais réussi à peser sur la rencontre. Seule une tentative de Nasri, à la 65ème minute, aurait vraiment pu déboucher sur un but mais le milieu de Manchester City a tiré droit sur le portier ukrainien Pyatov.

« C’est dur à encaisser. Sur la physionomie du match, le 2-0 n’est pas mérité, a-t-il jugé. C’est difficile, mais il reste un match retour au Stade de France. On montrera un visage plus agressif. On va tout essayer pour inverser la vapeur. On a eu des occasions, moi le premier. Sur les deux buts, on a aussi fait preuve de malchance parce que Hugo (Lloris) les touche tous les deux. Mis à part ça, on n’a pas été véritablement mis en danger ».

Nasri a mal digéré son duel perdu face au gardien ukrainien. « Je n’hésite pas. Ma première idée, c’est de croiser le ballon parce que je me dis que le gardien ne va pas prendre de but sur son côté fermé. Je vois qu’il est positionné, que l’angle est ouvert, mais quand je baisse la tête pour me concentrer sur ma frappe et que je ferme le pied, je vois qu’il m’a attendu et qu’il est déjà là. J’ai des regrets parce que je me dis que j’aurais pu la piquer, frapper fort au premier poteau, mais si je la pique et que je la manque, je suis ridicule. »

L’ancien Marseillais veut oublier rapidement cet épisode et se tourner vers le match retour mardi au Stade de France. « Voilà, je vais juste me rejouer l’action 200 000 fois dans ma tête en espérant que mardi, j’en aurai une autre, mais que cette fois elle ira au fond, confie-t-il. Il faudra marquer très tôt. On a vu que c’était une équipe bien en place alors avec deux buts d’avance… Ça risque d’être compliqué, mais on essaiera de faire le nécessaire. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com