Brésil 2014 Didier Deschamps : « on ne peut plus se poser de questions ! »

FBL-FRA-URU-FRIENDLY-MEDIAS

La France a été humiliée vendredi soir par l’Ukraine en match de barrage pour la prochaine coupe du monde. Les Bleus ont été battus par deux buts à zéro. – Revoir les buts-

Et mardi, au Stade de France, les Bleus doivent s’imposer par trois buts sans en prendre un pour se qualifier !

Didier Deschamps qui a prévenu que les bazookas pourraient être sortis en cas d’élimination – il reste un match retour- veut encore y croire !!!

«On a eu quand même pas mal d’opportunités, mais on n’a pas réussi à marquer. En prenant l’avantage, ça leur a donné encore plus de forces. C’est une erreur aussi sur le penalty. Evidemment que c’est un très mauvais résultat pour nous. Il faut encore y croire. La meilleure position, c’est l’Ukraine qui l’a après ce résultat, mais on a encore 90 minutes chez nous.»

 «Il y a une équipe qui a joué un match de haut niveau alors que nous, ça ressemblait à un match ordinaire»

. «Aujourd’hui, ça ne sert à rien de savoir si c’est à cause de telle chose ou pas, a-t-il insisté. Le premier match a livré son verdict. Il faut se projeter sur celui qui nous attend». 

«Pour qu’ils y croient, le premier qui doit y croire, c’est moi. Il faut se mettre dans cette condition-là pour réaliser quelque chose qui sort de l’ordinaire.»

«On ne leur a pas fait mal dans les duels alors que eux, ils nous ont secoués. Le haut niveau, c’est aussi ça, mais les joueurs l’ont en eux. S’il y a bien un match où il faudra le démontrer, c’est mardi. Il faudra faire un match total dans l’engagement, dans les efforts. Un match hors norme»

«On doit les mettre sous pression aller les chercher, mais c’est une équipe qui a aussi cette faculté à jouer. Il faudra trouver le juste milieu entre les deux situations. A 2-0, il ne faut pas se poser de questions, mais il ne faudra pas plus penser qu’à être devant. Un match, ça se construit aussi dans le temps, même si aujourd’hui, il joue contre nous». «Je ne me pose même pas la question. Pour qu’ils y croient, le premier qui doit y croire, c’est moi. Il faut se mettre dans cette condition-là pour réaliser quelque chose qui sort de l’ordinaire».

Pensez vous que la France va se qualifier ? Notre sondage –

La France va-t-elle se qualifier ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...
 –

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS