Afrique de l'Ouest NBA – Golden State : Andre Iguodala le chaînon manquant ?

Andre+Iguodala+James+Harden+USA+vs+Nigeria+9Rdo3ITNgSSlAndre Tyler Iguodala est une force de la nature, peut être a-t-il puisé dans ses racines africaines pour exploiter son physique hors du commun.

Un rendez-vous manqué avec le Nigéria?

Lorsque la fédération nigériane découvre que son père est du pays, elle tente une approche pour qu’il joue les jeux olympiques 2004 puis 2008 sous la tunique des Eagles. Il refuse et ne jouera jamais pour la terre de ses ancêtres, déclarant « je veux absolument jouer pour les USA, je me sens américain ». C’est dommage puisque dans une sélection qui compte une majorité de joueur nés sur le sol américain, il aurait pu acquérir une notoriété exceptionnelle sur un continent qui ne demande qu’à aduler ses meilleures représentants. Aux côtés de joueurs comme Ike DioguAl Faruq Aminu, Tony Skinn, on aurait pu imaginer les belles performances que cette équipe aurait pu effectuer aux JO 2012.

 

Un parcours semé d’embûches 

 

andre-iguodalaIggy passe deux années à l’université d’Arizona où il se fait assez remarquer pour être drafté en 2004 en neuvième position par les Philadelphie Seventy-sixers. Une franchise emmenéé par le superbe Allen Iverson, au top de sa carrière. Derrière ce soliste, il a bien du mal à trouver sa place pendant ses deux premières années. Étant d’abord un joueur athlétique, il essaye de faire taire ses détracteurs qui sont légion au pays de l’oncle Sam. Il finira tout de même dans la meilleure équipe des rookies et sera désigné meilleur joueur du Rookie game 2006.

 

Pour sa troisième saison, gros changement en vue. Allen Iverson est envoyé à Denver en échange d’André Miller, un meneur de jeu à l’ancienne qui a pour principale qualité de faire bien jouer ses coéquipiers. Iguodala en profite et se découvre une âme de scoreur. Malgré une saison très décevante sur le plan collectif, il intègre un cercle très fermé : avec Lebron James, Kobe Bryant et Tracy McGrady il est le seul à compiler 18 points 5 rebonds et 5 passes décisives sur la saison. Une prouesse!

 

Ensuite Iguodala s’impose comme le meilleur joueur de Philadelphie et signe dans la foulée un contrat mirobolant de 80 millions de dollars sur 6 ans. Malheureusement son équipe ne brillera jamais collectivement, croisant rarement la route des playoffs. La consécration n’intervient qu’en 2011, lorsque pour la première fois de sa carrière il est sélectionné pour participer au All Star Game qui regroupe les meilleurs joueurs de la ligue le temps d’un week-end et d’un match très médiatisé. À la fin de saison, il se pose beaucoup de questions et décide que son avenir est ailleurs.

 

 

Enfin la maturité 

 

andre-iguodala-olympics-presswireÀ L’Été 2010, il est sélectionné avec Team USA pour disputer les championnats du monde en Turquie. On y découvre un joueur encore plus complet qu’à son habitude. Comblant les manques de l’équipe en défense, ramenant une médaille d’or derrière un Kevin Durant qui survole la compétition et éclaire le monde de la balle orange. Signe de son nouveau statut, il est de nouveau retenu pour participer aux Jeux olympiques de Londres aux côtés de Kobe, Lebron, KD et Melo. Cette équipe de rêve bat l’Espagne en finale et conquiert une nouvelle médaille d’or dans la plus importante compétition au monde. Ces rassemblements ont un impact direct sur Andre que l’on découvre plus mature sur le terrain, moins marqueur mais capable de tout faire un peu à l’image de Scottie Pippen l’équipier modèle.

 

Juste après les Jeux olympiques il rejoint les Denver Nuggets, une équipe sans star mais d’une impitoyable efficacité. Avec une défense très haute et très agressive, les Nuggets finissent la saison avec le meilleur bilan de l’histoire de la franchise. Beaucoup d’espoir les entoure pour les playoffs. Malheureusement l’équipe surprise de Stephen Curry, les Golden State Warriors les battront dès le premier tour. Denver repartira tête basse.

 

Été agité à suivre. George Karl, après avoir été nommé meilleure coach de l’année, est viré. Iguodala ne se voit plus rester sans le coach il décide de partir un an seulement après être arrivé. Il fait le choix de filer dans la baie de San Francisco retrouver l’équipe qui l’avait battu en avril dernier. Golden State sera son nouveau club et le moins que l’on puisse dire c’est que ça marche!

 

 

 Et maintenant le titre? 

 

Dans cette équipe jeune, talentueuse avec beaucoup de joueurs en devenir. Stephen Curry le meneur, Klay Thompson le shooteur mais aussi David Lee un courageux battant dans la raquette. Andre Iguodala est au coeur du système et s’éclate comme en témoigne sa première mi-temps de rêve contre son ancienne équipe de Philadelphie ou il inscrit la bagatelle de 29 points.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Ou de son tir décisif il y a quelques jours face à Oklahoma City digne de Kobe Bryant et de Michael Jordan.

 

Image de prévisualisation YouTube

 

On prédit les plus belles choses à ce groupe emmené par Marc Jackson ancien grand joueur et aujourd’hui espèce de gourou capable de miracles à son poste d’entraîneur.

 

Qu’il est loin le temps où Iguodala se morfondait dans les bas fonds du classement, aujourd’hui il rêve de titre. Enfin reconnu à sa juste valeur, il peut tout faire sur un terrain et son absence se fait toujours remarquer. Souvent décrit comme la pièce qu’il manquait aux Warriors, sera-t-il suffisant pour aller chercher une bague ? Réponse en juin.

 

 

 

Top 10 

Image de prévisualisation YouTube

 

 

Par notre consultant NBA Thomas Dufant

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports