Algérie Algérie-Burkina/Koné : « Je suis motivé à plus de 500% »

téléchargementL’Algérie reçoit ce mardi le Burkina Faso en barrages retour des éliminatoires du Mondial 2014. Victorieux lors de la manche aller (3-2), les Etalons tenteront de valider ce soir au stade Mustapha Tchaker de Blida, leur qualification pour la Coupe du monde. Le Burkina Faso a son destin en mains pour une première participation au Mondial. Fort de son succès à Ouagadougou, rien n’est encore totalement acquis pour la sélection du pays des hommes intègres. Les Etalons partent avec un avantage psychologique.

 

La motivation est au rendez-vous à en croire Bakary Koné. Selon le défenseur de Lyon, «tout le monde est engagé et on est prêt pour le combat. C’est vrai qu’il y a encore des derniers réglages à faire. Mais je puis vous rassurer que tout le monde est motivé pour faire de son mieux pour ne pas rater ce match». Pour l’international burkinabé, le match se jouera sur le plan mental. L’équipe qui remportera la bataille psychologique sortira vainqueur de ce duel. «Pour ce qui est des clés de ce match, ce seront certainement la discipline et le mental. Mentalement, il va falloir être très fort, car il y aura d’autres choses qui seront là pour nous déstabiliser. On fera abstraction de tout cela pour faire un très bon match».

 

Koné affirme ne pas craindre les Verts d’Algérie malgré leurs qualités et l’appui du public du chaudron Mustapha Tchaker. «A ce stade de la compétition, on ne doit plus craindre grand-chose. Au match aller, on avait mis l’accent sur certains joueurs algériens, mais avec la motivation, on a pu les contenir. La crainte serait sur nous-mêmes. Ne pas commettre les mêmes erreurs qu’on a faites à Ouagadougou lors du match aller c’est-à-dire les petites erreurs de placement, d’inattention et de changement. Il nous faudra rester concentrés à 200%. L’équipe algérienne nous craint et nous également, on a du respect pour elle».

 

Sorti pour cause de blessure au bout de cinq minutes au match aller le Lyonnais se dit «prêt» pour tenir sa place: «Je suis motivé à plus de 500%. Maintenant, du côté des blessures, ce n’est pas moi, c’est le destin. Aujourd’hui, tout va bien, je suis dans de très bonnes dispositions pour aborder ce match».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com