Afrique Sénégal: La presse fait le bilan des barrages des Lions

Soixante douze (72) heures après la rencontre des Lions contre les Eléphants à Casablanca, les quotidiens sportifs continuent de tirer les bilans et les perspectives d’avenir pour Giresse et ses hommes. 

popInterrogé par le quotidien sportif, justement le sélectionneur des Lions Alain Giresse se veut clair  » Il reste beaucoup à faire ». Pour le technicien Français  » Même si le contenu du match pouvait emmener les Lions au Brésil, il reste que des choses sont à parfaire »

Pour Alain Giresse, « certes ce match contre la Côte d’Ivoire est une référence, mais il faut arrêter d’imaginer que tout est rose. Il y a encore du travail car c’est un nouveau système qui avance, qui progresse »

Mais toujours dans cet entretien accordé au quotidien STADES, Giresse tente de rassurer les partisans à une définitive mise en place d’une équipe en soutenant « depuis que je suis là, je construis, je bâtis une équipe. Il faut rectifier et modifier pour avancer« .

Par rapport à l’avenir et la Can 2015 il précise » Il n’ y a rien de garantie, c’est juste la démonstration de la capacité du haut niveau. Il ne faut pas s’enflammer..ne comptez pas sur moi pour relâcher. Aprés le match aller, on était bon à rien. Aujourd’hui on nous dit champions du monde.

Giresse de soutenir à l’envoyé spécial du STADES « ce n’est pas parce qu’on a réussi cette rencontre face à la Côte d’Ivoire que le reste sera une promenade de santé« .

STADES est aussi revenu sur les relations entre Drogba et le défenseur sénégalais Papy Djilabodji durant cette rencontre.

Interrogé, Djilabodji affirme  » Drogba a refusé de me donner son maillot, à la fin du match je l’ai approché pour lui demander son maillot, mais il m’a donné rendez-vous dans les vestiaires. Une fois là bas il m’a fait savoir qu’il ne va pas me l’offrir sous prétexte que durant le match je l’ai malmené... »

Un Djilabodji qui selon WAA SPORTS, « a tout pour devenir un patron dans cette sélection car lancé contre la Côte d’Ivoire, il a prouvé qu’il avait de la valeur dans les jambes« .

Pour ce journal, «  le défenseur de Nantes n’a lâché un seul déchet pour son baptême du feu. Propre dans les relances, impériales dans les interventions…il a rempli à fond le registre du défenseur central moderne« .

Pourtant selon son entraineur formateur à l’AS Saloum Pape Faye  » il n’aimait pas jouer dans l’axe.. et il l y a forcé »

Malgré cette embellie WAA SPORTS parle aussi des quatre urgences dans l’agenda de Giresse avant les prochaines qualifications de la Can 2015.waa sport

La première il s’agira de consolider les acquis de Casablanca qui symbolise le match de la confirmation.

La deuxième consiste à trouver une équipe définitive en mettant fin aux tests.

En troisième lieu , il s’agit désormais de définir clairement les rôles avec un projet de jeu fiable.

Enfin l’équipe doit trouver un leader technique car à force de continuer les mutations, l’équipe risque d’être grippée »

Mais pour Giresse  » Sadio Mané a le profil pour jouer dans les grands championnats européens »

Dans un autre cadre STADES a interpellé le ministre des sports Mbagnick Ndiaye sur la réfection du stade Léopold Senghor dont la suspension prend fin en fin novembre.  Et pour lui  » l’argent est là, mais ce sont les procédures qui ne sont pas terminées. Comme quoi ce n’est pas un manque de volonté de l’Etat« .

Les éliminatoires du mondial en Europe ont aussi intéressé les deux quotidiens sportifs avec les matchs France – Ukraine et Suède – Portugal  » qualifiés de matchs couperets » par STADES et  WAA SPORTS.

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS