Afrique CM 2014-Ibrahimovic, Bale, Aubameyang: ces stars qui verront le Brésil de loin

IbraDe loin, on les voyait au Brésil. Mais ils sont loin du Brésil. Zlatan Ibrahimovic, Gareth Bale, Pierre-Emerick Aubameyang. Ces icônes du football suédois, gallois et gabonais, sont tombées comme des généraux à la guerre. Ils n’iront pas au Brésil en 2014.

Ibrahimovic « zlatané » par CR7 

Zlatan Ibrahimovic est tombé sur plus fort que lui. Il a beau marquer deux buts en moins de 5 minutes mardi soir au Friends Arena à Stockholm, Ibra a été « zlatané » devant ses supporters par le « commandante » Cristiano Ronaldo. L’attaquant parisien est au top de sa forme, avec 15 buts inscrits en 17 matches, toutes compétitions confondues. La saison dernière, son compteur buts était à 30 avec la Ligue 1. Mardi soir, l’ancien joueur du Barça est apparu encore une fois bien seul, au four et au moulin dans l’équipe suédoise. Il a sèchement répliqué à Cristiano Ronaldo en scorant en moins de 5 minutes deux buts, renversant ainsi la vapeur face au Portugal qui avait ouvert le score.

Mais c’est sans compter avec la hargne de vaincre du capitaine du Portugal, galvanisé par les railleries de Sepp Blatter. La star du Real Madrid n’a pas manqué son rendez-vous avec le Mondial en étant le héros du barrage vedette contre la Suède. Cristiano a signé les quatre buts de sa sélection à l’aller (1-0) et au retour, avec un triplé (3-2).

Cette réalité, la presse suédoise la caricature si bien. « Ce n’est pas Ronaldo qui a transmis le ballon à Ronaldo. La Suède a souffert de ne pas avoir dix joueurs qui auraient pu fournir des ballons propres à Ibrahimovic« , déplorait le quotidien suédois Aftonbladet mercredi matin. Et à Ibra (32 ans) lui-même de regretter : « C’était probablement ma dernière tentative pour me qualifier pour une Coupe du monde. Pour le Mondial-2018 en Russie, dans aussi longtemps, je ne serai probablement plus en équipe nationale« .

Malgré sa fortune, Bale n’a pu s’acheter le billet d’avion

BalePour s’attacher les services de Gareth Bale, le Real Madrid a dû mettre vraiment mettre la main à la poche. Le joueur gallois a coûté aux Merengue la bagatelle de 91 millions  d’euros. Rare dans l’histoire des transferts.  De quoi s’offrir des voyages à travers la planète entière. Mais, Rio coûte plus cher que ça !

44e au classement Fifa, le pays de Galles a fini avant dernier de son groupe de qualification. Un nul, six défaites, 9 buts marqués et 20 encaissés, la porte du Brésil ne s’ouvre à pas à ceux qui ont obtenu ce résultat.

Plus rapide que Bolt, Aubameyang n’atteindra pas Rio

AubameyangUsain Bolt a finalement réussi à trouver plus rapide que lui. Pas besoin d’aller chercher un animal ou un véhicule pour le dépasser, puisque le footballeur du Borussia Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang, n’a eu besoin que d’un entraînement pour prouver qu’il était bien l’homme le plus rapide du monde.
« Pierre-Emerick Aubameyang est le joueur le plus rapide que j’ai jamais vu. » Voilà comment Robert Lewandowski a décrit son nouveau coéquipier lors d’un entretien à l’hebdomadaire Sport Bild.
Michael Zorc, le directeur sportif du club, a également reconnu que « Pierre est sûrement un des joueurs les plus rapides qui ait joué au Borussia« .
Malgré cette vélocité de l’attaquant, Pierre-Emerick Aubameyang ne pourra pas atteindre Rio. Son élan et celui de son Gabon a été stoppé en septembre par le Burkina Faso, vainqueur (1-0) du match de la 6e journée éliminatoire du Mondial 2014.

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports