Football Qatar 2022 : « Barcelone et le PSG sont des esclavagistes »

nepal1Les conditions de vie et de travail des ouvriers immigrés  sur les installations qui abriteront la coupe du monde 2022 au Qatar inquiètent les parlementaires européens.  Une résolution sera prise jeudi pour dénoncer ce que Amnesty International appelle « travail forcé ».

Malgré la sortie  du comité d’organisation du Mondial 2022 au Qatar pour rassurer l’opinion internationale quant au respect des droits des travailleurs sur les chantiers, les parlementaires européens brandissent toujours la menace du boycott de la compétition.

« Si on ne constate pas de changement drastique, ce ne serait pas une bonne idée de participer à cette coupe du monde », a affirmé mardi le chef du groupe socialiste, Hannes Swoboda, favorable a l’envoi d’une mission au Qatar.

L’écologiste Daniel Cohn-Bendit, n’a pas été tendre avec les icônes du football mondial qui esquivent le sujet.  Il a invité Zidane et Michel Platini à sortir de leur silence. « Le FC Barcelone, le PSG qui jouent avec un maillot du Qatar, ce sont des esclavagistes », a-t-il déclaré.

Selon  une étude menée par la Confédération internationale syndicale à base des informations recueillies auprès des ambassades, il y  a 400 morts annuels uniquement issus de l’Inde et  du Népal, soit plus d’un par jour.

Les ouvriers travaillent jusqu’à 12 heures par jour sans repos dans la semaine.  Pour rappel, les premières révélations sur les conditions inhumaines de travail des ouvriers immigrés sur les chantiers du mondial 2022 ont été faites par The Guardian en septembre.

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com