Algérie Mondial 2014: le ministre des Sports du Burkina Faso calme les ardeurs !

sanagreUn après-midi de folie dans les rues de Ouagadougou et de Bobo Dioulasso avant de se rendre à l’évidence. Le Burkina Faso est éliminé de la Coupe du monde 2014 après sa défaite 0-1 face à l’Algérie mardi. Mais hier, comme une traînée de poudre et relayée par les médias, la rumeur d’une disqualification de l’Algérie entraîne une liesse populaire dans le pays. L’histoire prend des ampleurs énormes.

Tard dans la soirée, les autorités burkinabés sortent enfin de leur silence. Le ministère des Sports calme les ardeurs. « Depuis quelques heures une rumeur persistante faisant croire à une qualification des Etalons au Mondial Brésil 2014 sur tapis vert au détriment des Fennecs d’Algérie s’est répandue à travers l’ensemble du pays« , peut-on lire dans un communiqué, avant d' »d’inviter les populations à la retenue et à s’en tenir jusqu’à preuve officielle au résultat acquis sur le terrain« .

Du côté de la fédération et comme à vous dévoilé depuis hier, un recours a été envoyé à la FIFA contre l’arbitre Badara Diatta du match. Bertrand Kaboré, le secrétaire général de l’institution parle d’un dossier béton: «Tout ce que je peux vous dire, c’est qu’il s’agit d’un dossier en béton. Nous l’avons ficelé quelques minutes avant le début du match. Il a été envoyé à la FIFA ce matin (hier matin, Ndlr). Je ne peux rien vous révéler de plus, mais sachez que nous sommes très confiants quant à l’issue favorable de notre recours», lit-on chez nos confrères du Buteur.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com