Afrique Claude Le Roy: «Chez les cinq Africains qualifiés, il y a une permanence dans le travail »

Claude-le-royLes sélections nationales de football d’Algérie, de Ghana, du Cameroun, du Nigeria et de Côte d’Ivoire ont obtenu leur qualification pour la phase finale de la Coupe du monde prévue en 2014 au Brésil. Comme en 2010, ce sont les même cinq pays qui représenteront le continent noir. Pas de novices donc, mais des équipes aux expériences et aux trajectoires diverses.
Pour Claude Le Roy, pas étonnant de retrouver ces mêmes équipes sur la route de Rio. « Que les cinq de 2010 se requalifient pour 2014, ça peut paraître étonnant. Parce que certaines équipes auraient légitimement pu y être. En particulier un grand pays de football comme l’Egypte. Ou le Sénégal qui a raté de très peu sa qualification face à la Côte d’Ivoire à la 93e minute. Il y a aussi le Mali et la RD Congo, si la RDC se décidait enfin de mieux s’organiser au niveau de l’Etat, » a déclaré l’ancien sélectionneur du Cameroun et du Ghana au micro de RFI.
Le technicien français croit que retrouver les mêmes signifie qu’il y a une constance au sein de ces sélections. « Mais chez les cinq pays qualifiés, il y a une permanence dans le travail, a-t-il confié avant de se pencher sur les potentialités que possèdent ces pays.  S’il y a redire concernant la gestion du football camerounais, le pays dispose en revanche d’un incroyable talent. Il y en a également partout au Ghana, où les autorités travaillent auprès de toutes les catégories de jeunes. Il y a une génération exceptionnelle en Côte d’Ivoire. L’Algérie, elle, avait raté sa Coupe d’Afrique des nations 2013 au niveau comptable. Mais elle avait montré de la qualité en termes de jeu. Je pense donc qu’on retrouve les bonnes équipes, qui accompagnent le champion d’Afrique, le Nigeria. »

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com