Afrique Mondial 2022 : Quand Blatter souffle le chaud et le froid, le Qatar s’indigne

BlatterrDoha a jugé «exagérées» jeudi les évaluations étrangères de la situation des travailleurs migrants travaillant sur les chantiers du Mondial 2022 au Qatar, tout en disant les prendre au sérieux.

Dans un rapport, Amnesty International dénonce les conditions des travailleurs étrangers, à une résolution sur le sujet que le Parlement européen a voté jeudi.  Un autre rapport de mission au Qatar du rapporteur spécial de l’ONU sur les droits des migrants, François Crépeau, épingle davantage l’Emirat gazier.

Les autorités qataries réagissent à ces accusations.  « Ces évaluations exagèrent les allégations contenues dans les articles de presse« , a souligné un porte-parole du ministère des Affaires étrangères du Qatar tout en précisant que  «le gouvernement du Qatar prend au sérieux les allégations sur les conditions de travail sur les chantiers» du Mondial.

Le Qatar s’engage à mieux faire

Le porte-parole a rappelé l’engagement de Doha à améliorer les conditions de travail des migrants sur ses chantiers et son intention de sévir contre les compagnies de Qatarconstruction qui ne respectent pas les droits de ces travailleurs. Pour ce faire, Doha se dit désireux d’engager un dialogue avec le Parlement européen sur la question.  Un rapport pour les moyens d’améliorer les conditions des travailleurs migrants a été commandé à un cabinet d’avocats internationaux.

Blatter dans une position floue

Les dernières critiques du Qatar sont venues du président de la Fédération internationale de football, Joseph Blatter qui a jugé mercredi « inacceptable » la situation des travailleurs œuvrant pour la construction des stades du Mondial 2022. Des déclarations qui amènent à s’interroger sur la réelle position du patron du football mondial qui, on se rappelle, en réaction aux accusations d’esclavagisme, tentait de manager le  Qatar, même s’il dira plus tard que l’attribution du Mondial à ce pays du Golfe pourrait être une erreur.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports