Afrique Lions indomptables: Matip et Choupo-Moting sont bel et bien Camerounais

roko Suite aux réserves de la Tunisie contre Joel Matip et Eric Maxim Choupo-Moting, le Cameroun a envoyé les dossiers des deux joueurs à la Fifa pour prouver leur origine. C’est ce que confirme un responsable du comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football.

« Ils contestent la nationalité de Choupo Moting et de Joël Matip. Ils estiment que selon la loi camerounaise, comme les deux joueurs utilisent des passeports allemands, cela veut dire qu’ils perdent automatiquement leur nationalité camerounaise, parce qu’il n’y a pas la double nationalité  », a indiqué Tombi Roko Sidiki, secrétaire général du Comité de Normalisation de la Fécafoot.

Pour ce dernier, les Tunisiens ignorent la loi camerounaise.

«  Ils se sont largement trompés, parce qu’ils n’ont pas bien examiné la loi camerounaise en la matière. Tout est dans la loi. C’est par décret que le Chef de l’Etat peut remettre en cause la nationalité camerounaise. Encore que les Camerounais d’origine ne peuvent pas perdre leur nationalité. Pour la répudier, il faut passer devant un tribunal. Ces joueurs sont Camerounais d’origine, puisqu’ils sont chacun, nés d’un parent Camerounais. La loi camerounaise dit que toute personne née d’un parent Camerounais a automatiquement la nationalité camerounaise. Ils sont Camerounais, parce que leurs papas sont Camerounais. Est-ce qu’un Allemand s’appelle Choupo Moting ou Matip Job ?  », confie M. Sidiki.

Les Camerounais, par la même occasion, ont rebondi sur un cas litigieux d’un joueur tunisien.

« Eux-mêmes ils ont un joueur qui n’est pas Tunisien, né en Allemagne, qui a été au centre de formation à Hambourg avec Choupo. Nous sommes en train de faire une lettre de dénonciation  », précise Tombi A. Roko.

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com