Afrique Meilleure sportive africaine 2013 ! Votez !

 

L’année 2013 a été particulièrement riche pour le sport africain… Que ce soit dans le domaine du foot, mais aussi en athlétisme, en basket et en cyclisme. Difficile d’élire la championne  de l’année. Voilà donc la liste sélectionnée par la rédaction d’ATS à Lomé et par nos correspondants dans les différentes régions du continent. Qui succèdera à Caster Semenya élue sportive de l’année 2012 lors de notre première édition ? 

A vous de voter, de commenter et de faire le buzz autour de cette deuxième édition des Africa Top Sports.com Awards 2013 ! Que le meilleur gagne !!!

Tirunesh Dibaba (Athlétisme, Ethiopie)
Isabelle Sambou (Lutte, Sénégal)
Naceesela Mauricio (Basket/Angola)
Blessing Okagbare (Athlétisme/Nigéria)
Meseret Defar (Athlétisme/Ethiopie)
Nadir Manuel (Basket/Angola)
Murielle Ahouré (Athlétisme, Côte d’Ivoire)
Aya Traoré (Basket/Sénégal)
Genevova Anonma (Foot/Guinée équatoriale)
Amantle Montsho (Athlétisme/Botswana)

Sportif Africain 2013 : le grand sondage d’Africa Top Sports.com !
Africa Top Sports Awards 2013 : et le meilleur entraineur de l’année est….

Africa Top Sports. com Awards 2013 : et la meilleure sportive africaine est

Voir les résultats

Loading ... Loading ...

Tirunesh-Dibaba-london-olympics2-300x170

L’Ethiopienne Tirunesh Dibaba a brillé cette année en décrochant en 30’43″37, son cinquième titre de championne du monde cet été. Elle a aussi brillé au  Meeting Areva 2013. Elle  s’est imposée sur le 5000m en 14’23’’68 battant la meilleure performance mondiale de l’année. Tirunesh Dibaba  a remporté trois titres olympiques, quatre titres de championne du monde sur piste et quatre titres de championne du monde du cross-country (dont 1 en cross court). Elle est la seule athlète à avoir réalisé le doublé sur 5 000 et 10 000 mètres lors d’une édition des jeux olympiques (en 2008). Elle est aussi la première à remporter le 10 000 mètres deux fois consécutivement lors des jeux (en 2008 et 2012).

 4602481-6890507

Isabelle Sambou est née le 20 October 1980 à Mlomp Haer au Sénégal. Elle est l’une des meilleures lutteuses au monde. L’an dernier aux JO de Londres, elle a obtenu  le bonze, battue par Carol Huynh.  Elle est aussi  championne d’Afrique de lutte olympique des moins de 55kg

Naceesela-Mauricio_MVPAfrobasket2013-300x166

Elle a la reine du basket africain notamment lors de 23e édition de l’Afrobasket féminin. Elle a permis à son pays l’Angola, le Champion d’Afrique 2011 de conserver son titre en venant à bout du Mozambique, pays hôte, en finale.  La capitaine angolaise Naceesela Mauricio conserve le titre de MVP acquis en 2011. L’ailière de 33 ans élue MVP 2013 fait donc logiquement partie du 5 majeurs de Maputo 2013.

Okagbare-blessing

Blessing Okagbare a marqué les championnats du monde d’athlé cet été. Cette athlète qui est née le 9 octobre 1988 à Sapele est une spécialiste du sprint, du saut en longueur et du triple saut. Elle est Vice-championne du monde de saut en longueur en 2013, elle est l’actuelle détentrice du record d’Afrique du 100 m en 10 s 79,  record battu aux Jeux olympiques de 2012. Cette année aux championnats du monde en Russie elle a décroché une deuxième place en longueur – 6,99 m- et pris une trosième place sur le podium du 200 mètres.

be2ba58059943fd5fbcca6aa243f3b20_640x306-300x146

Sans surprise, Meseret Defar a confirmé son statut de favorite sur les 5000m. L’Ethiopienne a remporté le titre de championne du monde de la discipline aux Mondiaux de Moscou cet été. Elle s’est imposée avec un temps de 14’50″19. Defar a devancé la Kényane Mercy Cherono (14’51″22) et sa compatriote Almaz Ayana (14’51″33), qui a mené pendant près de trois kilomètres. A 29 ans, Meseret Defar est toujours la reine du 5000m. Titrée il y a quatre ans à Osaka, la championne a récupéré l’or mondial. L’Ethiopienne, qui était également redevenue championne olympique l’année dernière, est bien la n°1 de spécialité.

Manuel-300x206

Elle a remporté l’Afrobasket féminin 2013 avec l’Angola, et elle 2013 a bien été son année. La joueuse de 26 ans a fait ses débuts avec l’équipe nationale en Angola au Tournoi féminin FIBA de qualification olympique 2008 en Espagne, où elle avait obtenu une de moyenne de trois points par match. Depuis lors, Nadir Manuel est devenue incontournable au sein de l’équipe, après avoir aidé l’Angola à décrocher une médaille de bronze à Madagascar en 2009, suivie de leur première médaille d’or au Mali 2011 qui les a qualifiés aux JO de LondresBien que sa coéquipière Nacissela Mauricio ait été nommée joueuse par excellence du tournoi, Manuel a eu une excellente performance en finale avec l’ Angola qui a battu en finale le pays hôte, le Mozambique (64-61) pour obtenir son deuxième titre continental consécutif.

ahoure...-300x168

L’athlète ivoirienne Murielle Ahouré a fait d’excellents mondiaux en Russie cet été.  La sprinteuse de 26 ans a même été élevée au rang de « Chevalier de l’ordre national » ivoirien, en présence des membres de sa famille (photo tweetée par le ministre des sports Alain Lobognon), ce mardi. L’Ivoirienne avait remporté deux médailles d’argent sur le 100m et 200m, une première dans l’histoire du sprint féminin africain.

AYA-TRAORE3

Elle a permis au Sénégal de prendre la médaille de bronze de l’Afrobasket 203. Aya Traore est la doyenne et capitaine de cette sélection. Aya Traoré est  née le 27 juillet 1983 à Dakar, elle évolue au poste d’ailière.

Genoveva-Anonma

Genoveva Añonma Nze est  née le 19 avril 1989 à Malabo en Guinée équatoriale. C’est une bonne joueuse équato-guinéenne de football qui évolue au poste de milieu de terrain. Internationale équato-guinéenne (32 sélections et 18 buts au 13 juillet 2011), elle évolue en club au FF USV Iéna2 avant de signer au 1. FFC Turbine Potsdam en 2011. Elle a marqué le foot féminin africain cette année. Elle avait déjà été excellente en 2012 : Meilleure buteuse du championnat d’Allemagne et championne D’Afrique des nations (CAN) f éminin.

montso-300x200

Amantle Montsho a bien marqué elle aussi l’année 2013 même si elle toujours un peu déçue : Amantle Montsho a raté l’Or alors qu’elle a fini dans le même temps que la gagnante  en finale du 400m dame !  La Botswanaise  a été distancée par la Britannique Christine Ohuruogu. Il a fallu plusieurs minutes avant de pouvoir établir qui avait gagné. Ohuruogu est première en 49’41. La sprinteuse d’origine nigériane devance Montsho dans le même chrono mais un temps de réaction inférieur (0,273 contre 0,247). La Russe Krivoshapka qui termine troisième. Un bien bel exploit de l’année !

Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube
Image de prévisualisation YouTube 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS

Un commentaire

  1. oriade tope

    I vote for blessing okagbare

Comments are closed.