Football Sochaux-Bakambou : « On fait le maximum pour inverser la spirale »

Bakambu-2011En recevant Reims ce mercredi pour la 16ème journée de L1, le FC Sochaux, la lanterne rouge, tentera de renouer avec le succès face à des Rémois en perte de vitesse. Mais Sochaux n’est pas très productif et n’a gagné aucun de ses douze derniers matchs de L1. Dix-huitième attaque, vingtième défense, la coupe semble pleine pour les Doubistes. A cet allure, les Jaune et Noirs risquent de descendre à moins d’un miracle. « On est dans le dur depuis le début de la saison, ça n’a pas trop changé… On s‘accroche, on travaille, on fait le maximum pour inverser la spirale. Ça ne sera pas facile, mais une saison c’est long. Moi en tout cas, j’y crois. On est tous motivés », explique Cédric Bakambu comme le rapporte L’Equipe.

 

Enfin l’heure de la victoire pour Hervé Renard et les Lionceaux? Malgré l’arrivée de l’ancien sélectionneur de la Zambie, les Doubistes ne parviennent toujours pas à se projeter vers l’avant. Sochaux n’enchaine que des nuls à domicile et défaites en déplacement depuis leur unique et dernière victoire lors de la 8ème journée. « Il n’y a pas eu de victoire, mais l’équipe est davantage appliquée. Après, ça se joue à rien. On a manqué de réussite face à Saint-Etienne ou Marseille, mais sur ces deux matches, on a montré qu’on avait le niveau. Le problème, c’est dans les têtes. Psychologiquement, la situation n’est pas facile à vivre, poursuit l’attaquant franco-congolais. Je ne suis pas psychologue. Il nous faut juste ce petit brin de réussite qui nous ferait basculer du bon côté. Pour le moment, on a rien d’autre à faire que de travailler. On n’a pas le temps de s’apitoyer sur notre sort. »

 

Selon le buteur sochalien, Hervé Renard a apporté du nouveau. Il travail du pour sauver le club. Et l’objectif reste le même : Eviter la descente aux enfers. « Il nous dit de ne pas baisser les bras, d’en faire encore davantage. Cette situation n’est amusante pour personne. Elle est même vexante, on a une fierté… Aujourd’hui, on ne peut pas être plus bas, on est obligé de réagir. Moi je vois à court terme. L’objectif, c’est d’abord de gagner le prochain match. Aujourd’hui, pas grand monde ne croit en nous, mais on a déjà connu ce genre de situations ces deux dernières saisons. Ça doit être une force.»

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com