Amerique du Sud Tirage au sort Mondial 2014: Une cérémonie sur fond de manifestations populaires

Le tirage au sort de la Coupe du monde 2014 n’a pas été que rose ; la cérémonie a connu aussi des épines. Une ONG brésilienne, Rio de Paz, a organisé une manifestation vendredi à Brasilia pour exiger l’amélioration des services publics et critiquer l’argent investi dans la construction des stades, avant le tirage au sort.

Rio de PazLes protestataires ont mis en scène une déclaration récente du ministre brésilien des Sports, Aldo Rebelo, pour justifier les retards dans la livraison des stades à la Fifa. Ils ont promené une mariée sur un tapis rouge devant le Parlement. « Dans 100% des mariages, les mariées arrivent en retard, mais les mariages se font toujours« , avait dédramatisé le ministre. « Le ministre a évoqué la culture du retard de l’Etat brésilien: retard dans les politiques publiques, dans la Santé, dans l’Éducation, dans toutes les choses prioritaires pour notre société« , a déclaré à l’AFP Antônio Costa, militant de l’ONG Rio de Paz (Rio de Paix). Les manifestants veulent attirer l’attention sur les revendications de la fronde sociale de juin qui a secoué le pays en pleine Coupe des Confédérations considérée comme un test pour le Mondial. A Rio de Janeiro, plusieurs ONG liées au Comité populaire du Mondial-2014 et des jeux Olympiques-2016 qui dénonce les sommes colossales englouties dans les événements sportifs ont fixé en soirée une manifestation « contre le tirage au sort » devant le stade Maracana où se déroulera la finale de la Coupe du monde.

En juin, des centaines de milliers de personnes étaient descendues dans les rues des grandes villes du pays pour protester contre la mauvaise qualité des services publics, la corruption et les dépenses dans la construction des stades.

Des signaux alarmants pour la prochaine Coupe du monde ?

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports