Brésil 2014 Fécafoot : Owona aurait demandé au Président Biya d’intervenir pour la prolongation de son mandat

OwonaSi l’on en croit camfoot.com, le président du comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football ne compte pas  quitter ses fonctions après les élections attendues à la date butoir du 31 mars prochain. Dans un courrier qu’il aurait envoyé au Chef de l’Etat camerounais, Joseph Owona, que le site camerounais présente comme un homme « jusque-là de bonne probité morale », « laisse tomber le masque et fait clairement savoir qu’il tient à gérer les retombées de la participation du Cameroun au Mondial 2014 ».

L’information a été publiée la semaine dernière le quotidien privé Mutations, cité par camfoot.com, attestant que le président du comité de normalisation de la Fecafoot, Joseph Owona alias « Massayo » a supplié, dans une correspondance, le président de la République, d’intercéder auprès de la Fifa, pour une prorogation de son mandat, au motif que l’organisation d’une élection à la Fecafoot à la date butoir du 31 mars 2014 comme fixée en juillet par la Fifa, entraînerait de graves troubles à l’ordre public et surtout, viendrait perturber la préparation des Lions indomptables pour la Coupe du monde au Brésil. A la cellule de communication de la Fécafoot, le silence est assourdissant.

La réaction de la presse

Un mutisme que le site camerounais interprète comme une preuve  que « le Pr Joseph Owona a effectivement commis la maladresse historique de demander la prolongation de son contrat, ainsi que celui de tous les membres du comité de normalisation de la Fécafoot, dont la nomination et l’installation au mois de juillet dernier en pleine crise dans la maison de football de Tsinga à Yaoundé, avaient pourtant été saluées des deux mains par la communauté sportive nationale et internationale ».

Le Pr Joseph Owona, qui séjourne actuellement au Brésil sur invitation de la Fifa pour la cérémonie du tirage au sort des matches de poules du Mondial 2014 et un séminaire sur la billetterie, « vient ainsi de nous dévoiler son vrai visage et ses ambitions secrètes », écrit camfoot.com qui considère cette demande de « grâce présidentielle » comme ce qui permettrait à Owona de pouvoir tirer profit des retombées de la Coupe du monde, avec l’augmentation des dotations octroyées par la Fifa.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports