Barcelone Espagne: Sept clubs dont Barça et Real Madrid dans le collimateur de la Commission européenne

Le FC Barcelone et le Real Madrid ont-ils bénéficié illégalement d’aides de l’Etat ? On le saura très bientôt. Si l’on en croit le chef de la diplomatie espagnole, Jose Manuel Garcia-Margallo, la Commission européenne va lancer mercredi une enquête formelle autour de ces clubs et de cinq autres.

Commission-europeenne-630x420Selon l’AFP, la Commission européenne s’est refusée à tout commentaire. Le commissaire à la Concurrence, l’Espagnol Joaquin Almunia, avait annoncé le 3 avril avoir été saisi de plaintes contre les aides accordées à sept clubs espagnols. Outre le Barça et le Real Madrid, les cinq autres clubs sont l’Athletic Bilbao, Osasuna, Valence, le Hercules et Elche. Ses services ont informé le gouvernement espagnol qu’ils avaient décidé de donner suite à ces plaintes avec l’ouverture d’une enquête approfondie, première étape d’une procédure d’infraction, a expliqué M. Garcia-Margallo au cours d’un point de presse à l’issue d’une réunion avec ses homologues à Bruxelles.

Une source européenne souligne que l’ouverture d’une telle enquête peut déboucher sur des sanctions si le droit européen a été violé. Mais la sanction n’est pas nécessairement la conclusion de l’enquête, précise la source citée par l’AFP. Le gouvernement espagnol est néanmoins préoccupé par les conséquences de la décision de l’exécutif bruxellois. « De ce que je sais, il n’y a rien eu d’illégal (…) mais je m’inquiète du préjudice qui peut être causé aux clubs« , a expliqué le chef de la diplomatie. « Le gouvernement entend défendre les clubs jusqu’au bout« , a-t-il affirmé.

En fait, la Commission cherche à savoir si le régime fiscal dont bénéficent le Real Madrid, le FC Barcelone, l’Athletic Bilbao et Osasuna est compatible avec le droit européen. Bruxelles veut également vérifier la compatibilité des prêts accordés par la Communauté de Valence aux clubs de Valence, Hercules et Elche. M. Almunia veut comprendre les opérations immobilières autour des terrains du Real Madrid et de l’Athletic Bilbao. De quoi mettre le foot espagnol dans une vraie tourmente.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports