Allemagne Franck Ribery : « Sans le foot, j’aurai fini pauvre »

RIBERY-pauvreTout sourit à Franck Ribery en 2013. Vainqueur du Championnat et de la coupe d’Allemagne, ainsi que de la Ligue des Champions, l’attaquant du Bayern Munich caresse actuellement le rêve de remporter le Ballon d’or. Et pourtant la vie n’a pas toujours été rose pour l’enfant de Boulogne-sur-Mer.

Dans un entretien accordé à Sport Bild, Ribery évoque les moments difficiles de sa carrière notamment la grève de l’équipe de France et l’affaire Zahia. « Je suis du ghetto, je viens de nulle part, j’ai tout vu. 2010 a été la pire année de ma carrière parce que beaucoup de gens ont dit ‘Ribéry est brisé, il ne reviendra jamais’. Seul le Bayern a toujours cru en moi », a-t-il indiqué.

Avant de devenir l’une des pièces maitresses du Bayern, Ribery a débuté sa carrière  en championnat d’élite avec FC Metz où il a forgé sa personnalité. L’ancien joueur de Galatasaray SK estime que sa vie serait un chaos sans le football.  « Sans le foot, j’aurai fini pauvre et probablement au chômage, comme beaucoup de personnes », a-t-il indiqué.

Concernant le titre du ballon d’or, Ribery n’en fait pas une fixation : « Bien sûr, je serais le plus heureux des hommes si je remportais le prix (Ndlr: le Ballon d’Or), mais je n’y pense pas tous les jours sinon je deviendrais fou. »

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com