Bayern de Munich Mondial des clubs 2013: le Raja Casablanca veut poursuivre l’exploit !

rajaaaCes deux précédentes victoires étaient inattendues. Le Raja Casablanca surprend tout son monde au Mondial des clubs 2013. Le club marocain qui n’a connu que son entraineur à une semaine de son premier match fait chavirer les fans de plaisir dans tout le royaume chérifien et veut faire durer le plaisir ce mercredi.

En demi-finale de la compétition, les Rajaouis affrontent l’Ateltico Mineiro. Un club pas très connu sur le continent africain mais dont l’évocation d’un seul nom rappelle de bons souvenirs. Notamment aux fans du PSG, du FC Barcelone te du Milan AC. Ronaldinho, ex superstar en Europe est depuis deux ans le leader de cette formation. Le Galo, comme on surnomme le club, a remporté la Copa Libertadores l’an dernier (équivalent de la Ligue des champions en Europe) et font figure de favoris dans cette partie.

Compter sur la ferveur populaire !

Dès le premier match contre Auckland City, le Raja a pu compter sur son public. «Ça fait très longtemps que ce pays n’a pas obtenu de bons résultats et que les supporters n’ont plus l’occasion de vibrer comme ça. Nous voulons aller en finale. Jouer contre une équipe qui possède Ronaldinho dans ses rangs est un rêve pour nous», a confié le gardien Khalid Askri, de nouveau héros d’un peuple.

Raja Casablanca-Atletico Mineiro sera disputé devant 40.000 spectateurs. Une issue qui ravit Mohcine Moutouali, joueur marocain: « Nous sommes très motivés à l’idée de faire une autre grande prestation et parvenir en finale. Nous n’avons rien à perdre, dans la mesure où tout ce que nous avons fait jusque-là est déjà quelque chose d’historique pour le club et pour le football marocain. On veut poursuivre notre aventure en montrant un bon football« .

Mardi, le Bayern Munich a disposé 3-0 de Guangzhou et attend son adversaire de la finale.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com