Asie Le Sepak takraw : Un mélange de foot, de volley avec un peu d’arts martiaux… très beau à voir !

Les 27e jeux asiatiques ont offert de belles images. La discipline du Sepak takraw, sorte de mélange entre du volleyball et du football, est ultra spectaculaire.

SepaktakrawLe sepak takraw est un sport originaire du Sud de l’Asie. « Donner un coup de pied dans la balle ». C’est la signification exacte de sepak takraw en langue indonésienne. C’est un sport où les règles sont à peu près les mêmes qu’au volleyball. Sauf que les joueurs ne peuvent pas utiliser leurs mains pour frapper le ballon. Ils ont par contre le droit d’utiliser leurs pieds, leurs genoux, leur poitrine et leur tête. En règle générale, cette discipline se joue à 3 contre 3. Il est possible que vous ayez déjà aperçu des images de ce sport, où les meilleurs joueurs du monde réalisent des gestes spectaculaires, en multipliant notamment les retournés acrobatiques au filet.

L’origine de ce sport

Difficile de retracer le chemin qui mène à l’origine du sepak takraw. Seules certitudes : la discipline est née en Asie du sud-est et était déjà très pratiquée au XIe siècle. Il s’agit donc d’un sport millénaire, qui fait partie intégrante de la culture des pays où il est très développé, comme la Thaïlande, la Malaisie ou l’Indonésie. Selon les récits les plus précis, le sepak takraw était à l’origine plus un sport “de cohésion” que d’affrontement, puisque les villageois formaient un cercle et devaient garder la balle en l’air aussi longtemps que possible. Avec le temps, le “takraw” a évolué, jusqu’à sa version actuelle, mais en Asie, de nombreuses personnes continuent de le pratiquer sans filet, dans le seul but de s’échanger la balle et de partager un moment de convivialité.

Qui peut pratiquer le sepak takraw ?

Longtemps circonscrit au continent asiatique, le sepak takraw se répand de plus en plus à l’échelle internationale. Même si le nombre de pratiquants est totalement incomparable avec celui des pays asiatiques, la discipline est de plus en plus développée en Europe. Il existe ainsi 5 clubs en France, où il est possible pour chacun de s’initier à ce sport. Dans les pays asiatiques, ce sport s’apprend dès le plus jeune âge, dans la mesure où il nécessite une technique qui ne s’acquière pas du jour au lendemain… mais avec un minimum de souplesse, vous pourrez faire l’affaire. Les personnes qui pratiquent le football auront un certain avantage sur les autres dans la mesure où c’est avec les pieds que sont réalisés la plupart des coups.

Si vous aimez à la fois le football et le volley, foncez essayer le sepak takraw, ce sport est peut-être fait pour vous. Une fois qu’on maîtrise les gestes de base, on peut vite réussir des points spectaculaires. Et puis, malgré les figures réalisées, ce n’est pas dangereux du tout et les blessures sont très rares. Enfin, même si le chemin est long, rêver d’enchaîner des retournés acrobatiques comme le font les meilleurs joueurs du monde, cela n’a pas de prix…

Voici une vidéo montrant le spectacle qu’offre ce sport

Image de prévisualisation YouTube

 

Source: Ilosport.fr

 

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports