lutte Sénégal: Touba, destination prisée des lutteurs ce dimanche

luttesenegalSituée à quelques 182 kilomètres de Dakar la capitale du Sénégal, Touba foyer religieux sénégalais fondé il y a plus de 100 ans par Cheikh Ahmadou Bamba, un érudit musulman qui a combattu le colonialiste avec le Coran, célèbre ce dimanche la 119e édition de son  » Magal ». Un événement qui voit toutes les catégories sociales y participer dont en majorité les lutteurs et autres sportifs.
 Cet  événement marque le départ forcé de cet érudit sénégalais en exil par les Français en 1895.
Chaque année ce sont plus de 3 millions de fidèles venus de tout le Sénégal et de la diaspora qui se retrouvent pour prier et psalmodier ensemble en souvenance de ce  » Cheikh mouride ».
Une rencontre qui est aussi très prisée par les lutteurs sénégalais qui pour la plupart fidèles  » mourides » et disciples de Cheikh Ahmadou Bamba plus connu sous le nom de Khadimou Rassoul.
Connus pour être des « mysticistes » pour ne pas dire des gens trop versés dans les choses mystiques, les lutteurs entend donc profiter de cette rencontre pour rencontrer leurs marabouts respectifs et surtout recueillir des prières, en vue de leurs prochains combats.
Depuis ce vendredi Dakar s’est vidée de sa population grouillante et de ses  » lutteurs » encombrants qui sont facilement visibles dans les artères bondées de Touba.
Balla Gaye II, Eumeu Séne, Siteu, Ness, Zoss, …..ils ont tous rangé  leurs « ‘ guimbs » pour faire plaisir à leurs marabouts en ce jour béni et célébré par la communauté mouride et musulmane du Sénégal.
A rappeler que la communauté mouride occupe la place forte de l’économie sénégalaise et compte parmi ses fidèles, des célébrités sportives comme Balla Gaye II et El Hadji Diouf  (Double Ballon d’Or africain en 2001 et 2002), mais aussi des stars comme Youssou Ndour, en passant par des politiques comme l’ancien Président Abdoulaye Wade.
Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS