Afrique Mathias Tangué : le secrétaire général de la fécafoot a ourdi un complot contre Bamboutos de Mbouda »

Mathias TchanguéAu sein du club Bamboutos F c de Mbouda en ce moment,  Mathias Tangué est sans doute le responsable le plus heureux. Il ne cesse de brandir le dernier verdict du Comité national olympique et sportif du Cameroun (Cnosc) favorable à son équipe. Celui qui se fait surnommer « le prophète » explique qu’il avait vu venir cet autre succès remporté sur la Fédération camerounaise de football (Fécafoot).  « J’avais dit depuis la sanction de la Fécafoot que tôt ou tard la vérité va triompher et Bamboutos jouera en première division. Je l’ai prédit il y a six ans, personne ne m’a cru. Il y a cinq moi, je l’ai réitéré, personne ne m’a cru. J’ai dit qu’après la dernière édition du championnat, le nombre de  clubs engagés dans les championnats d’élite passera à 18 et que Bamboutos gagnerait son procès. Beaucoup de vos confrères ne m’avaient pas cru. Mais aujourd’hui, je pense être au Cameroun l’homme le plus sollicité par les médias », se satisfait cet infatigable supporter des « Mangwa boys », dirigeant de l’ombre- faiseur de rois, qui  se présente comme « le futur vice-président de Bamboutos Fc de Mbouda.

« En première division cette saison

Il soutient que Bamboutos a été victime d’une conspiration.  « C’est un complot ourdi par le secrétaire général de la Fécafoot Tombi à Roko Sidiki. C’est lui qui nous a créé tous les problèmes que nous avons eus. Bamboutos de Mbouda a été victime d’un complot ». Pourquoi le secrétaire général s’en prendrait-il à Bamboutos ? Réponse de Mathias Tangué: « d’abord à cause du stade que Mtn avait décidé de construire à Mbouda. Il voulait que l’on commence par Bafia ou Guider Ensuite à cause des  45 millions que Camtel avait décidé de nous donner ». « Le prophète » Tangué croit que Bamboutos va rejouer en… première division. Il espère que le Comité de normalisation mieux intentionné que les anciens dirigeants de la Fécafoot ne voudra pas écarter Bamboutos lors du kick-off du 18 janvier prochain.  « Le comité de normalisation de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot) ne voudra pas nous en empêcher. Ses actuels dirigeants ne sont pas comme les précédents. Je refuse d’imaginer la Fécafoot en train de débourser 12 millions au Tribunal arbitral du sport pour faire appel de la décision du Cnosc. Toutes les juridictions la condamneront toujours.  Parce qu’on ne peut prouver que Bamboutos a corrompu qui que ce soit ». Fidèle à ses habitudes, M. Tangué croit qu’ « il est possible que le championnat de D1 se joue avec 20 clubs » dont Bamboutos de Mbouda.

Surtout ne lui dites pas qu’il existe déjà un autre Bamboutos de Mbouda, le club « ressucité » en 2009 et affilié sous l’instigation du préfet du coin, au championnat de la région de l’Ouest. Pour lui, ce n’est pas le Bamboutos de la grande époque, le Bamboutos Fc populaire, originel. Celui qui attirait les foules. «  As Bamboutos n’est pas Bamboutos Fc. C’est l’équipe créée par Tombi à Roko et l’ancien maire de Mbouda. C’est pour cela que ce dernier a perdu  son fauteuil d de maire aux dernières élections. Mais le peuple n’est pas derrière cette équipe. On ne la connaît pas », tranche-t-il.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports