Afrique Gros malade en 2013, le sport sénégalais zappé par le Président Macky Sall

Au moment où le sport sénégalais vit des heures difficiles avec la suspension du basket des compétitions internationales, le football qui a raté la qualification à la dernière Can et le mondial prochain,  le manque d’infrastructures sportives ou adéquates…le Sport ne semble pas une priorité pour le Président Sénégalais. 

sallC’est du moins l’avis de la plupart des spécialistes interrogés au lendemain du discours de fin d’année ou de Nouvel An  (c’est selon) du chef de l’Etat sénégalais, Macky Sall ce mardi 31 décembre.

En effet sur un discours qui aura traité de toutes les questions actuelles ( Economie, Politique, Social,International….) le Sport ne figure nulle part. Il a été tout bonnement ou tout simplement zappé.

Pourtant les réalités ou les urgences dans ce domaine font qu’il ne devait pas en être ainsi, car en ce moment de la vie active du Sénégal, le Sport souffre.

Le budget qui avait été promis par le Président Macky Sall, alors candidat à la présidentielle comme devant passer de 0,06% à 1% tarde à se faire voir.

La saison dernière, il a fallu procéder à une rallonge budgétaire afin de secourir la sélection nationale qui se battait pour la qualification au mondial.

Le dernier arbitrage budgétaire avait été fortement dénoncé par beaucoup de disciplines qui n’avaient pas été retenues.

La lutte discipline la plus suivie au Sénégal depuis quelques années et drainant plus d’argent que toutes les autres sera  » sevrée » cette saison avec les retraits des maisons de téléphonies mobiles comme Orange, Tigo et Expresso qui ont décidé de ne plus y investir le plus petit CFA.

Ce qui est une réelle menace pour cette discipline où la moyenne d’âge tourne entre 17 et 30 ans et qui sans emplois peuvent être des  » dangers ambulants »

Autant de faits et de considérations qui font que le SPORT sénégalais en 2013 a été trés touché. D’où son mérite de retenir l’attention des hautes autorités de l’Etat. Pourtant cela n’a pas été le cas.

 

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS