Barcelone Rivalité Barça-Madrid : La fin n’est pas pour demain !

Real-madrid-vs-BarcelonaEntre le FC Barcelone et le Real Madrid, ça n’a jamais été le grand amour. Deux grands clubs espagnols que tout oppose. Les chauds derbies du début de l’ère Mourinho au Real Madrid avaient ranimé les fortes tensions en équipe nationale d’Espagne entre Merengues et Blaugrana. Depuis, les cadres des deux formations se sont parlé afin d’apaiser le climat. Cela n’empêche pas pour autant certains joueurs tels que Gerard Piqué d’envoyer quelques piques à l’éternel rival.

Dans une longue interview accordée au journal catalan Sport, l’international ibérique a confié que le duel entre Madrilènes et Barcelonais n’est pas près de s’arrêter.

« Il y a toujours eu une rivalité. À Barcelone, on fait tout pour que les choses ne se passent pas comme il faut à Madrid. Et vice versa. C’est une rivalité historique. (…) Il y a des attaques de toutes parts. Ici aussi. Quand Madrid gagne 5-0, on dit que le rival a été faible. Mais quand Madrid perd, tout s’écroule. Peut-être qu’ils ont plus de pouvoir. Madrid a toujours été l’un des plus grands clubs. Nous, ça fait 10 ou 15 ans que l’on gagne des titres. Historiquement, nous avons toujours bien joué, mais le fait de gagner des titres est quelque chose de plus récent. (…) C’est difficile pour eux de voir le rival gagner beaucoup de choses. Ici, nous l’avons vécu il y a longtemps. C’est emmerdant. Mais il faut accepter les choses telles qu’elles sont. Parfois les uns gagnent, d’autres fois ce sont les autres. Ce sont des cycles. »

Piqué défend Messi

En revanche, Piqué s’est montré plus remonté lorsqu’il a évoqué le cas deLionel Messi. Quadruple Ballon d’Or, l’Argentin a vécu une fin d’année 2013 compliquée et marquée par de nombreuses blessures. Une aubaine pour ses détracteurs selon Piqué pour qui les attaques envers son coéquipier deviennent insupportables, et ce, juste avant l’élection du FIFA Ballon d’Or. « Au final, il y a des lois, des normes, quelqu’un qui commande, qui se justifie. Il est venu le moment de dire « assez ». Après avoir envoyé toute cette merde sur quelqu’un (Lionel Messi, Ndlr) qui n’a pas fait tout ce qui a été dit, quelqu’un doit rendre justice, mais ça ne doit pas être nous. (…) Nous verrons bien qui le gagnera (le Ballon d’Or). Les cartes sont sur la table, les votes clos. Celui qui mérite de le gagner l’aura. (…) C’est un trophée de la FIFA et ils décident des règles. Mais c’est autre chose de les changer (en cours de route). »

Un dernier avis sans doute partagé par un certain Franck Ribéry pour qui cette manœuvre est surtout destinée à faire gagner Cristiano Ronaldo.

 

 

 

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Un commentaire

  1. Chaque match Lionel messi prouve sa superiorite face au Petit ronaldo. Le quatrible ballon a encore frappe,

Comments are closed.