Afrique Gros clash Vahid-Raouraoua: A 6 mois de la Coupe du monde, l’Algérie sans sélectionneur ?

halilhoPlus rien ne va plus entre Vahid Halilhodzic et Mohamed Raouraoua. Le second n’est autre que le président de la FAF (Fédération algérienne de football) qui exigerait la démission de son technicien. En cause, des propos tenus par Halilhodzic sur une chaine locale et qui n’ont pas du tout plus au vice-président de la CAF.

Les raisons  de cette brouille entre Halilhodzic et Raouraoua ne sont que la résultante du pessimisme du technicien bosnien quant aux chances de qualification de l’Algérie pour le prochain tour du Mondial 2014. “C’est irresponsable de promettre aux Algériens la qualification pour le second tour”, a t-il déclaré. Il aurait également traité son président de « menteur » quand ce dernier confiait il y a peu que les ¼ de finale de la Coupe du monde étaient inscrits dans le contrat du sélectionneur.

Un nouvel entraineur avant le Mondial ?

Halilhodzic a également démenti toute proposition de prolongation de son président. En outre il est reproché à l’ancien coach du PSG et de Lille, sa mauvaise communication et ses relations difficiles avec les médias algériens.

C’est le clash. Selon plusieurs médias locaux, Raouraoua ne veut plus entendre parler d’Halilhodzic et serait déjà à la recherche d’un successeur. « S’il le veut, il peut partir dès maintenant, je ne retiens jamais personne« , a confié le président de la FAF. Il a également annoncé qu’une partie du salaire de l’entraîneur national lui sera retiré en guise de sanction pour avoir fait des déclarations à la presse sans l’aval de la division média de la FAF.

Des noms comme Geovanni Trapattoni,  Marcelo Lippi et autres Philippe Troussier sont cités pour lui succéder.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. 1 2 3 vive l’algérie

Comments are closed.