Amerique du Sud Après Zakumi, place à Fuleco : Un million de mascottes pour le Mondial brésilien

La Chine sera bien présente à la Coupe du monde 2014 au Brésil, qui démarre dans six mois . Ne vous y méprenez pas, ce n’est l’équipe chinoise de football ! Mais l’ingéniosité chinoise. Une usine tournant à plein régime a annoncé consacrer 80% de son activité à la production des peluches « Fuleco », le nom du tatou à trois bandes choisi comme mascotte officielle du Mondial-2014 au Brésil.

FulecoMalgré la polémique, déjà plus de 500.000 peluches ont été expédiées le mois dernier par la société Tongchuang Toys, située dans la province orientale de l’Anhui. La société a entamé la production de 500.000 autres pour un contrat portant sur un million d’articles. « Ces grosses commandes représentent les quatre cinquièmes de notre volume total de vente« , a expliqué le responsable de l’entreprise, Yu Renjun, cité par le site d’informations local Anhuiwang. Fuleco est la combinaison des mots portugais football (futebol) et écologie (ecologia). Le tatou à trois bandes du Brésil est une espèce menacée qui pourrait disparaître dans 50 ans, a averti le mois dernier une ONG brésilienne.

Le mammifère est surnommé « tatu-bola » (« tatou-boule ») par les Brésiliens car il est connu pour se rouler en boule en cas de danger, comme le fait le pangolin. La mascotte porte un short vert et un t-shirt blanc « Brazil 2014 », possède sa propre chanson et son site Internet (mascot.fifa.com). Fuleco succède à Zakumi (Mondial-2010 en Afrique du Sud) et Goleo (Mondial-2006 en Allemagne).

A six mois du démarrage de la compétition, la Fifa se dit inquiète sur l’organisation estimant que le Brésilien est en retard. Des critiques auxquelles les autorités brésiliennes n’ont pas tardé à réagir.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports

Un commentaire

  1. Pingback: Travailler plus pour… etc. | Regards sur le monde

Comments are closed.