Amerique du Nord NBA : Luol Deng donne les raisons de son départ des Bulls

luol deng_cavsSilencieux depuis son trade Luol Deng a s’est exprimé sur le sujet. L’ailier All Star est revenu sur le feuilleton de ses derniers instants à Chicago au terme de son premier entrainement comme joueur des Cavaliers de Cleveland.

Contrairement à ce qui était annoncé Deng souligne qu’il n’avait pas avancé de montant l’été dernier « (…) Je ne suis pas arrivé aux discussions avec une somme. J’ai entendu à la radio que j’avais demandé 15 millions. Je ne demanderais jamais une somme», rapporte basketusa.

Pourquoi alors un accord n’a pu être trouvé avant l’ouverture de la saison ? Tout simplement parce que le Manager Général de la franchise « Gar (Forman) ne voulait pas discuter. » « C’est vrai que ça m’a fait mal », reconnait-il. Mais, malgré tout l’international britannique assure qu’il n’avait pas l’intention de quitter le United Center « Je voulais être à Chicago, et je pensais que j’allais terminer ma carrière ici.» Sauf que le rêve du « jeune réfugié en Egypte » va brusquement prendre une autre orientation. « Trois jours avant l’échange, le GM m’a dit de monter dans son bureau, et il a mis sur la table une offre de 30 millions sur trois ans. C’était à prendre ou à laisser. Sans négociation. » Méthode aussi simple que ça de pousser vers la sortie un élément qu’on ne voulait vraiment pas conserver avant que la blessure de Derrick Rose ne laisse entrevoir la prolongation. Cette somme est certes nettement mieux que les 8 millions annuel avancé dans un premier temps toutefois, « J’ai dit non et c’est tout. (…) C’est vrai que ça m’a fait mal qu’ils ne veuillent pas discuter l’été dernier. Et puis ils reviennent vers moi et me proposent 10 millions. Qui sait ce que j’aurais eu cet été? C’est ça qui m’ennuie (…) », déclare-t-il tout en insistant sur le fait qu’il n’a jamais réclamé 15 millions de dollars. 

Supporter depuis qu’il avait 7 ans des Bulls à cause de « Michael Jordan et Scottie Pippen », le natif de Wau quitte ainsi la franchise de l’Illinois avec étiquette de « 4e meilleur marqueur de l’histoire » du club après y avoir passé environ dix saisons.

Désormais joueurs des Cavs Luol Deng aura peut-être l’occasion de connaître ce valeur marchande cet été si Cleveland ne parvient pas à le retenir.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS