Asie Sotchi 2014 : Les islamistes menacent Moscou d’une cyber-guerre

Un groupe se présentant comme « Anonymus Caucasus » menace de déclencher une « cyber-guerre » contre le gouvernement russe pendant les JO de Sotchi, afin de protester contre les massacres et déportations des Tcherkesses, peuple musulman du Caucase, par la Russie tsariste aux XVIIIe et XIXe siècles, notamment dans la région de Sotchi.

OumarovDans une courte vidéo mise en ligne sur le site islamiste russe Kavkazcenter, ce groupe s’adressant « au gouvernement russe et à tous les acteurs des JO de Sotchi« , annonce qu’il lancera pendant les Jeux une opération baptisée « vengeance pour Sotchi« , la « plus grande cyber-guerre contre le gouvernement russe« . Le chef des islamistes du Caucase russe, Dokou Oumarov, avait appelé en juillet dernier à « empêcher par tous les moyens » la tenue des JO de Sotchi.

Les craintes de voir des militants islamistes lancer des attaques pendant cet événement ont été renforcées par deux attentats suicide fin décembre à Volgograd (sud-ouest), à 700 kilomètres de Sotchi, non revendiqués mais attribués à des kamikazes.

La Russie a déjà pris des mesures de sécurité draconiennes pour éviter que le terrorisme ne vienne assombrir les nuages de Sotchi. Au rang de ces mesures, tous les colis envoyés par la poste dans la région de Krasnodar, qui englobe Sotchi, doivent être ouverts par leur expéditeur depuis le 1er janvier. Cette nouvelle disposition, qui s’applique également à la république autonome d’Adyguée, enclavée dans cette région, restera en vigueur jusqu’au 31 mars, soit deux semaines après la clôture des jeux paralympiques (7-16 mars).

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports