Amerique du Sud Transfert de Neymar : Le Barça et la justice espagnole à couteau tiré

Neymar ! Le dossier qui divise le FC Barcelone et la justice espagnole. Le club catalan a vivement répliqué samedi à la justice, se disant « indigné » que le parquet de l’Audience nationale ait demandé à un juge de cette haute instance judiciaire d’instruire une plainte visant les contrats liés au recrutement du Brésilien Neymar.

Neymar« Le FC Barcelone souhaite exprimer son indignation la plus énergique après le rapport du procureur de l’Audience nationale sur le transfert de Neymar Da Silva Santos Junior« , a écrit le club dans un communiqué. « Il paraît insolite que le procureur, après avoir sollicité les contrats du joueur et les comptes annuels du club, sollicite désormais de nouvelles investigations, sans prendre en compte la déclaration de la cible de la plainte« , poursuit le texte.

Qu’est-ce qui est reproché au Barça ?

La justice doit se prononcer sur une plainte d’un « socio » (supporteurs-membres) qui accuse le président du club Sandro Rosell « d’appropriation indue« , un délit apparenté en droit français à un abus de bien social. Le plaignant fait valoir que les « socios » du club ignorent la « destination réelle » du montant versé pour le transfert. Le parquet a estimé vendredi qu’au vu des documents remis par le club catalan fin décembre, il y avait lieu d’enquêter sur les conditions du recrutement de Neymar cet été.

Le Barça se défend

Neymar a été transféré du club brésilien de Santos pour 57 millions d’euros, selon le Barça qui a dit officiellement avoir payé 17,5 millions d’euros à Santos et 40 millions « à une société » pour s’attacher les services de Neymar, mais s’est abrité derrière des « raisons de confidentialité » pour ne pas dévoiler le détail du montage financier. « Cette complexité contractuelle, qualifiée de simulation contractuelle par le procureur dans son rapport, n’a jamais constitué en soi un délit. Nous croyons que dans son rapport, le procureur commet une erreur en pensant le contraire« , poursuit le Barça. « La décision du procureur jette le doute sur une opération impeccable et qui a permis au FCB de pouvoir recruter, pour 57 millions d’euros, un joueur également désiré par nos concurrents« , fait valoir le club catalan.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports