Football Coupe de la Ligue-Bordeaux : Hoarau fait ses retrouvailles avec le PSG

2a14bd9350d2b238c191e61cf6e54045_648x310Le Paris-SG est attendu à Bordeaux ce mardi pour les quarts de finale de la Coupe de la Ligue. Malgré l’arrivée de Guillaume Hoarau, les Girondins ont été défaits sur leur pelouse par Toulouse dans le derby de la Garonne (0-1). C’est une équipe de Bordeaux un peu moribonde en championnat qui reçoit le leader de la Ligue 1. Pour son retour en Ligue 1, Hoarau s’est incliné face à l’occasion de sa première sortie. Ancien buteur du Paris Saint-Germain, l’attaquant Réunionnais s’est quelque peu perdu en Chine avant de faire son retour cet hiver à Bordeaux. Face à ses anciens coéquipiers, ce soir, en quart de finale de la Coupe de la Ligue, il voudra prouver qu’il a encore le niveau pour évoluer au plus haut niveau. L’attaquant international français se confie avant ses retrouvailles avec le PSG, où il a évolué de 2008 à janvier 2013.

 

« Ce quart de finale de Coupe de la Ligue est important pour le Club. Je n’ai jamais gagné cette compétition donc ce serait bien de faire un bon résultat. En termes d’émotions, j’aurai des échanges avant et après la rencontre. Nous sommes habitués à ce genre de situation. Sur le terrain, il n’y aura pas de problème. Pour le reste, on verra. J’espère que je serai souriant à la fin du match, a confié le joueur passé par le Havre sur le site officiel de Bordeaux. Nous savons aujourd’hui que Paris possède l’équipe de L1 que tout le monde rêve de battre. Cela ne va pas être facile car c’est vraiment une grosse machine. Pour un joueur, rencontrer ce genre d’équipe est vraiment motivant. Le coach n’aura pas grand-chose à dire pendant la causerie. Cela va être un très gros match. J’espère que nous serons prêts car il faut l’être contre cette équipe, a-t-il poursuivi. Il faudra hausser notre niveau de jeu et faire le moins d’erreur possible. Cette équipe n’a pas beaucoup de point faible. Elle reste néanmoins une équipe de foot composée de onze êtres humains. Ils peuvent également avoir des coups de mou. Il faudra en profiter tout en restant très concentrés car nous allons enchaîner de nombreux matches. La concentration sera très importante. Il faudra faire ce que l’équipe réalise depuis aujourd’hui. La recette parfaite n’existe pas. Il nous faudra avoir un niveau de jeu à hauteur de Paris.

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com