Afrique JO Sotchi 2014: Mathilde PetitJean Amivi, fière de représenter le Togo

Mathilde artMathilde PetitJean Amivi, ce nom, très peu de Togolais le connaissent. Et pourtant il est celui de cette fille d’à peine 19 ans qui a choisi de concourir pour le Togo aux Jeux Olympiques d’hiver de Sotchi, où elle fera partie d’une délégation de trois sportifs.

Pourtant, il y a quelques mois, rien ne laissait présager cela. Mais il a suffit d’un contact avec la Fédération togolaise de Ski pour que Mathilde fasse son choix.

« La Fédération togolaise m’a contactée par Facebook au mois de mai car ils avaient un projet de monter une équipe pour Sotchi. J’ai réfléchi avec mes parents, mais c’est bien moi qui aie fait le choix. Même si mes parents sont à fond dans ce que je fais, ils ne choisiraient jamais à ma place », confie-t-elle.

 Né en 1994 au Niger d’un père français et d’une mère togolaise (Odette Adzo), Mathilde PetitJean Amivi rejoindra la France deux ans plus tard. Détentrice d’une licence FIS togolaise et Junior 2ème année, elle est scolarisée au lycée du Mont-Blanc de Passy. Et tout s’est très bien déroulé pour elle ces deux dernières saisons en ce qui concerne le ski. Dans la catégorie cadette 2, elle a été vice-championne de France cadettes. En Jeunes 2, elle a obtenu trois titres de vice-championne de France en sprint, mass start et skiathlon (course qui allie techniques classique puis de skating).

Avec ces titres, sans doute que Mathilde est une skieuse pleine d’avenir qui aurait pu attendre le bon moment pour évoluer avec l’équipe de France. Mais elle va concourirMathilde pour le Togo, sachant bien qu’elle ne pourra plus jamais représenter la France. Et ce choix est stratégique.

« Le niveau est assez relevé en France, je n’aurais peut-être pas eu le niveau des filles du groupe A. Ces jeux me permettront d’acquérir de l’expérience pour les années futures et de me faire plaisir », fait-elle savoir.

Plus qu’une option stratégique, le Togo constitue aussi un choix de cœur pour la jeune skieuse. «  C’est une partie de moi, le Togo : la nourriture, entendre parler le dialecte… Je suis un mélange des deux, je baigne dedans ! », s’enthousiasme Amivi (son prénom togolais), fière de représenter le pays de sa mère.

Sera-t-elle porte-drapeau de la délégation togolaise ? Personne ne le sait encore. Mais Mathilde ne s’y opposera pas si la Fédération togolaise de ski la choisit. « Si on me le propose je serai honorée, mais je n’irai jamais le demander », conclut la licenciée du ski club nordique Pays Rochois.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

5 Commentaires

  1. Pingback: Afro Inspiration : Mathilde Amivi Petit Jean, le Togo aux JO d'hiver

  2. Pingback: From Greek to French: an Olympic Tradition |

  3. Pingback: La Togolaise qui fait notre Honneur | TogoSocial

  4. Pour de representer le Togo ,aux JO est Une victore.Cela donnera la motivation à toute la jeunesse de la diaspora togolaise Où qu elle soit de
    Se sentir fier des voleurs togolaises
    À toi que dieu t accompagne dans toutes les diciplines .

  5. I read this paragraph fully about the comparison of latest and
    preceding technologies, it’s awesome article.

    Take a look at my weblog … Fifa 14 Points Gratuit

Comments are closed.